logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/10/2014

Un temps d'arrêt

blog-31192-afficher-l-albumafficher-les-commentairesajouter-des-photosidentifier-les-photossaint-marc-44-plage-de-monsieur-hulot-220811143041-883025779.jpgOui, arrête-toi, tu ne l'as pas volé.

Tu ne peux vivre sans cesse dans la course et le bruit,

dans les problèmes sans solution,

dans les contraintes et les gestes répétés;

 

Ne crois pas trop vite les marchands de soleil.

Les vraies vacances ne se mesurent pas au nombre de kilomètres.

Les vraies vacances,

c'est comme les vrais amis,

ça ne se vend pas, ça ne s'achète pas.

On peut râler sous le soleil on peut chanter sous la pluie.

 

Savoure les petits bonheurs, les grands coûtent trop  cher.

Apprends à t'aimer toi-même et

entraîne-toi ainsi à aimer les autres.

Cultive le sourire, la parole agréable,

au-delà des petites guerres froides quotidiennes.

La réussite du monde,

c'est aussi la fraternité des personnes

dans les rencontres soudaines et libres.

062K9997.jpg

15:10 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (5)

03/09/2014

L'hôte de mon jardin

La-vie-de-mon-ecureuil-prefere-8.jpgDans le noisetier l'écureuil fait la fête

Il a trouvé de belles noisettes

Bien dodues, bien rousses, bien faites

Q'il emporte dans sa petite cachette

Et pas un instant il ne s'arrête

Trop occupé à faire ses emplettes.

Ensuite il aura des fruits secs

Châtaignes, glands,et noix.

De la fenêtre je l'aperçois

Avec son air coquin et narquois

Et je reste là sans voix

Mais c'est une grande joie

De le savoir tout près de moi

Et de le contempler à chaque fois.

J. M.

 

15:38 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (11)

25/08/2014

Les yeux de la chouette

chouette-cheveche_0.jpgLes yeux clos, la chouette dormait

Sur le dessus du vieux buffet

Tout au fond du grenier.

Elle semblait une chouette empaillée.

 

Mais quand est passée une souris

Dans un si léger chuchotis,

Elle a ouvert ses yeux dorés

Et  deux pépites d'or ont brillé.

 

Là-haut, au-dessus du placard,

Etincelantes dans le noir,

Telles deux étoiles descendues

Pour éclairer le vieux bahut.

F. H.butterfly_top.gif

 

14:21 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (3)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique