logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/12/2009

Saisons

etang-du-ter-2.jpg

Le printemps, l'été puis l'automne roux

Sont passés, et me voici maintenant

Près de l'hiver, neige et cheveux blancs  sous

Un ciel  pâle que j'espère clément.

La Loire m'ensorcelle de joie

Dans le pays  d'enfance   retrouvé.

Elle est douceur à mon coeur en émoi

Qu'elle attendait avec fidélité.

 

Mon hiver qui approche sera paix,

Jeunesse gardée par la poésie,

La Loire lumineuse qui revêt

Ses plus beaux atours pour charmer ma vie...

 

M. T.

merci-fleurs.jpg

12:28 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (9)

07/12/2009

L'AUTOMNE

images.jpeg

Soleil d'automne, c'est la beauté,

Douceur du temps après l'été,

Les arbres changent de toilette,

Célébrant leur dernière fête.

 

Feuilles si joliment teintées

Aux branches qui les ont portées

S'accrochent désespérément,

Craignant les caprices du vent.

 

Coucher de soleil rougissant

Dore les eaux, embrume les champs,

Un déclin de félicité

Dans ce temps qui nous est compté.

 

Goûtons les charmes de l'automne,

Les derniers beaux jours qu'il nous donne

Mais j'avoue bien qu'en vieillissant,

Je préfère encore le printemps.

 

Anna

19:09 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (8)

26/11/2009

Quand vient novembre...

images.jpeg

J'entend le vent qui tourbillonne

Et pleure sous un ciel plombé,

Une pluie froide et monotone

Ruisselle et court sur les pavés.

 

Hâtant le pas, quelques passants

Sous les bourrasques courbent le dos,

Croisant les enfants insoucients

Qui jouent autour des flaques d'eau.

 

Le jardin semble tout penaud

Avec ses arbres dépouillés.

Les feuilles cuivrées des bouleaux

Tapissent le gazon mouillé.

 

Ansi va la morte- saison

Par des chemins noyés de brume;

Le coeur s'attriste sans raison,

Les pensées teintées d'amertume.

 

Mais le soirr venu, près de l'âtre,

Comme il fait bon se réchauffer

A la chaleur des tisons rougeâtres;

Chacun s'attarde pour rêver.

 

Et si même le vent gémit,

Si la pluie cingle les fenêtres,

La maisonnée s'est endormie,

Plongée dans un profond bien-être.

 

Michèle.

21:46 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (3)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique