logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/06/2008

Des choses simples

Chaque année le retour régulier du printemps,de l'été
nous émerveille et nous savons_ plus exactement
nous sommes persuadés_ qu'après le moi de mai,
juin reviendra et ramènera le beau temps, les fleurs
dans les jardins,dans les arbres, dans la campagne.
Tous les ans la nature revit et nous en ressentons
un sentiment de bien-être et de joie.
Des choses simples peuvent nous émouvoir, nous
réjouir,nous faire apprécier la vie :
_ l'éclosion d'une fleur, par exemple. Regarder un
bouton de rose, le voir s'ouvrir doucement en
quelques jours.Voir les pétales s'étirer comme
s'ils se réveillaient après un long sommeil.
Découvrir le parfum qui commence à s'exhaler.
_ l'arrivée d'un papillon qui vient se poser sur
une fleur et nous fait admirer la délicatesse de
ses ailes colorées. il les fait battre lentement
pour que nous puissions découvrir toutes les
beautés qu'elles recèlent.
Ses petites pattes semblent très solides ; pour-
tant elles n'ont que deux ou trois dixièmes de
millimètres de diamètre... ça laisse rêveur !
_ ou bien la diversité des oiseaux : pinson,geai,
pic-vert ou le petit rouge-gorge qui vient
régulièrement se camper près du jardinier et le
regarder bien en face avec ses petits yeux ronds,
comme s'il voulait lui parler.
Et leurs chants... spécialement le soir avant le
coucher du soleil,comme s'ils se donnaient
rendez-vous.
_ ou bien encore, le goût de la première cerise,
début juin, toute sucrée, ou celui de la première
pêche...
Que tes oeuvres sont belles :
Que tes oeuvres sont grandes !
Seigneur ! Seigneur, tu nous combles de joie.

Raymond VULSER

11:43 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2)

19/05/2008

L'épicerie du Paradis

Je marchais sur le chemin de la vie, il y a déjà bien longtemps.
Un jour, j'ai vu une affiche sur laquelle j'ai lu : " Epicerie du Paradis "
Comme j'approchais, la porte s'ouvrit et je me trouvais à l'intérieur.
J'ai vu des légions d'anges un peu partout. Un d'entre eux me donne
un panier et me dit : Mon enfant, achète avec soin ;tout ce dont un
chrétien a besoin est dans le magasin ; tout ce que tu ne peux
emporter aujourd'hui, tu reviendras le chercher demain."
premièrement, j'ai pris la patience ; l'amour était dans la même
rangée.Un peu plus loin, il y avait de l'entente, ce dont tu as besoin
partout où tu vas. J'ai pris aussi une boîte ou deux de sagesse,
un sac ou deux de foi.Je ne pouvais oublier l'Esprist-Saint, il y en
avait partout. Je me suis arrêté pour prendre de la force, du courage
aussi pour m'aider à gagner la course de la vie.
Bientôt mon panier était rempli, mais j'ai pensé que j'avais aussi
besoin de grâce.Je n'ai pas oublié le salut, qui était gratuit ;
j'en ai pris assez pour nous sauver toi et moi. Ensuite,
je suis allé au comptoir pour payer ma facture, car je croyais bien
avoir tout pour faire la volonté de Dieu. Comme je remontais l'allée,
j'ai vu la prière et je n'ai pu m'empêcher d'en mettre dans mon panier,
car je savais qu'en sortant je rencontrerais le péché.
Paix et joie étaient en abondance sur la dernière tablette ; chants et
hymnes étaient tout près ; alors je me suis servi. Enfin, j'ai dit à l'ange :
Combien te dois-je ? " Il sourit et répondit : " appporte ça partout où
tu vas. " Je souris encore et je dis : " Combien ? " Il me répondit en souriant :
Jésus a payé la facture il y a très longtemps. "

Auteur anonyme

10:10 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2)

14/04/2008

MON BON CAMENBERT

(sur l'air : Etoile des neiges)

Dans un coin perdu de fromage
un tout petit asticot
faisait de la barre fixe en se tordant les boyaux
sur une vieille lame de couteau

Refrain

Il se disait dans son langage
Il me faudrait un jumeau
Nous pourrions vivre dans le livarot
pres de la vieille lame de couteau

Refrain

Le ciel entendit sa prière
Et l'on pu voir aussitôt
sortir un a un et au triple galop
Toute une confrérie d'asticots

Refrain

Depuis ce jour dans le fromage
plusieurs centaines d'asticots
Font de la barre fixe en s'tordant les boyaux
Autour d'une vieille lame de couteau

Refrain

Tout a une fin dans ce bas monde
Surtout un bon camenbert
Quand les asticots se prenaient a faire la ronde
Autour de l'assiette a dessert

Refrain

Pour faire un repas de famille
En invitant sa belle-mère
Servez lui ce mets sans avertir sa fille
Les asticots et le camenbert

Refrain

En Normandie sur chaque table
Vous trouverez pour dessert
Ce fromage exquis savoureux délectable
Toujours l'éternel camenbert

Refrain

Etoile des crèmes
Mon bon camenbert ( Les hommes se lèvent

C'est toi que j'aime
comme dessert ( Les femmes se lèvent

Apres le potage
Apres les fayots ( les hommes se lèvent

Roi des fromages
De tous les mets ( Les femmes se lèvent
T'es bien le plus beau

lui

19:59 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (5)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique