logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/10/2008

Mon Vieil...ordi...raconte ...que ?

La vieillesse,
c'est l'automne
de l'existence,
l'âge de la liberté.
Enfin, on ose être soi-même,
on se moque des modes,
du respect humain,
des ambitions sociales.
On sait qui on est,
ce qu'on veut, ceux qu'on aime.
On devient disponible
à la beauté du monde
et à la misère des autres.
On marche vers
son affranchissement.
On s'est donné le droit d'exister.
Et si nous avons vécu jusqu'ici
un peu morts, c'est le moment
de nous préparer au moins
à mourir vivants !
Extérieurement, tout se rétrécit,
mais intérieurement tout s'élargit !

Louis Evely

19:30 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (7)

18/09/2008

Le Bonheur

Le bonheur c'est tout petit,
si petit que parfois on ne le voit pas.
Alors on le cherche,
on le cherche partout.
Il est là, dans l'arbre
qui chante dans le vent,
l'oiseau le crie dans le ciel,
la rivière le murmure,
le ruisseau le chuchotte, le soleil,
la goutte de pluie le disent.
Tu peux le voir, là,
dans le regard de l'enfant,
le pain que l'on rompt
et que l'on partage,
la main que l'on tend.
Le bonheur c'est tout petit,
si petit que parfois on ne le voit pas
et on le cherche dans le béton,
l'acier, la fortune
mais le bonheur n'y est pas,
ni dans l'aisance, ni dans le confort.
On veut se le construire
mais il est là, à côté de nous
et on passe sans le voir
car le bonheur est tout petit.
Il ne se cache pas,
c'est là son secret.
Il est là tout près de nous
et parfois en nous.

16:36 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (9)

17/09/2008

Pour ceux qui se savent toujours...

JEUNES

J' ai cueilli mes 80 ans dernièrement
et j'y pense souvent...
Ainsi le coin de la rue est
deux fois plus loin qu'avant.
Et ils ont ajouté une montée
que je n'avais jamais remarquée !
J'ai dû cesser de courir après le bus ;
il démare plus vite qu'avant !
Je crois qu'on fait les marches d'escalier
bien plus hautes que dans le temps...
Et avez-vous remarqué les petits
caractères que les journeaux
se sont mis à employer ?

Cela ne sert plus à rien de demander
aux jeunes de parler clairement.
Tout le monde parle si bas
qu'on ne comprend quasiment rien !
On fait des vêtements si serrants,
surtout à la taille et aux hanches,
que c'est désagréable !
Les jeunes eux-mêmes ont changé ;
ils sont bien plus jeunes
que quand j'avais leur âge.
Et d'un autre côté, les gens de mon âge
sont bien plus vieux que moi !
L'autre jour je suis tombé
sur une vieille connaissance ;
elle avait tellement vieilli
qu'elle ne me reconnaissait pas.
Je réfléchissais à tout cela
en faisant ma toilette ce matin...
Ils ne font plus d'aussi bons miroirs
qu'il y a soixante ans.

20:09 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (2)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique