logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/12/2009

Les deux bouts de la chaîne

6c4fa7fa921d1e0944c88f8949a7d27e.jpegC'est un vieil homme assis, fatigué, sur un banc

Il est seul, il est triste, il s'ennuie, il attend

Il se sent vulnérable, assailli par des maux

Il souffre de partout, les yeux, la tête, le dos.

 

Saleté de vieillesse se dit en lui même

Reste t'il seulement encore quelq'un qui m'aime ?

Tous mes amis sont morts et mes enfants m'oublient

Quand à ma pauvre femme elle est morte elle aussi.

Qu'est ce que je fais encore à trainer mes galoches

Sur cett' maudite terre, et en plus, je suis moche.

C'est tout juste si les jeunes ne me jettent pas des pierres

Comme à un chien galeux qu'on envoie en enfer.

Tout en pensant cela le vieil homme s'aperçoit

Qu'un jeune homme le regarde, d'un peu plus loin, là bas

Lui aussi est assis sur un banc et attend

Et le vieil homme, curieux, le regarde, un moment.

 

C'est un jeune homme, assis, fatigué, sur un banc,

Il est seul, il est triste, il s'ennuie, il attend

Il se sent vulnérable, assailli par des maux

Il souffre de partout, les yeux la tête, le dos.

 

Saleté de jeunesse se dit il en lui même

Jaurais tellement voulu qu'au moins, elle , elle m'aime.

Mes potes ont des copines ou bien ils se marient

Et moi je suis tout seul et je deviens aigri

Qu'est ce que je fais encore à trainer mes galoches

Sur cett' maudite terre et en peu plus je suis moche

C'est tout juste si mes potes se foutent pas de ma gueule

C'est pas très étonnant que je me retrouve seul.

Tout en pesant cela le jeune homme s'aperçoit

Qu'un vieil homme le regarde, d'un peu plus loin, là bas

Lui aussi est assis sur un banc et attend

Et , le jeune homme curieux le regarde un moment.

 

Il s'aperçoivent ensemble qu'ils se lorgnent en silence

Chacun aimerait bien savoir ce que l'autre pense

Pourquoi il le regarde aussi intensément

Ça fait un peu bizarre qu'on vous regarde autant.

Le vieux aimerait bien aller voir le jeune homme

Le jeune aimerait bien aller voir le vieil homme

Chacun des deux se tâte, craintifs, hésitants

Quand finalement les deux, se lèvent en même temps.

Ils s'avancent l'un vers l'autre et lorsque face à face

De près, ils se regardent, chacun trouve la trace

En l'autre de ce qu'il fût et de ce qu'il sera

Alors, d'un même accord ils se pennent par le bras

Allant d'un même pas, sur le chemin d' la vie

Bras dessus, bras dessous commme de vieux amis.

 

 

 

21:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

11/11/2009

Petit Poème porte bonheur

bouquet-amour.jpg

Pour apprendre la valeur d'une année, demande à l'étudiant qui a râté un examen.

Pour apprendre la valeur d'un mois, demande à la mère qui a mis un enfant au monde trop tôt.

Pour apprendre la valeur d'une semaine, demande à l'éditeur d'un journal hebdomadaire.

Pour apprendre la valeur d'une heure, demande aux fiancés qui attendent de se revoir.

Pour apprendre la valeur d'une minute, demande à celui qui a râté son train, son bus ou son avion.

Pour apprendre la valeur d'une seconde, demande à celui qui a perdu quelqu'un dans un accident.

Pour apprendre la valeur d'une milliseconde, demande à celui qui a gagné une médaille d'argent aux jeux Olympiques.

Le temps n'attend personne.

Rassemble chaque instant qu'il te reste, et ils seront de grande valeur.

Partage ces instants avec une personne de ton choix et ils deviendront encore plus précieux.

Pére Guy Gilbert

" réussis ta vie " !

( Conseils pour tous les âges du jeune au dinosaure )

 

16:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

09/11/2009

Chant et Poème du 3 octobre...2009

74a82030ad1ba58cbfcf5a4bc478571f.jpegChanson, écrite par Roland Gerbeau,  pour un couple

et que je vous adresse comme Poème.

 

R. Pour le peu de temps qui nous reste

Il nous faut prendre la vie comme elle vient

Pour le peu de temps qui nous reste

l'aissons nous guider par le destin

 

C. Pourquoi se faire de la mousse

L'heure de la retraite a sonné

Il faut se la faire belle et douce

C'est le moment d'en profiter

 

C.  Malgré mes heures de bohême

J'ai su garder un coeur d'enfant

Et je viens t'offrir ce  " Poème "

En hommage à tes cheveux blancs

 

C. Pourquoi se faire des reproches

Sur le passé faire tant de bruit

Lhiver est là qui nous rapproche

Et le pardon en est le fruit

 

C. nous avons cueilli tant de roses

Tant de chardons et de piquants

A la découverte des choses

Dans un spectacle permanent

 

R. Pour le peu de temps qui nous reste

Il faut prendre la vie comme elle vient

Après tant d'Amour de tendresse

Doucement terminons le chemin

 

Avec tous mes voeux

de "Noces d'or "

 

A. C.

images.jpeg

 

17:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique