logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/04/2012

L'ananas, un fruit à part

brochettes_de_porc_a_l_ananas_et_riz_cantonais_.jpgL'ananas (en indien guarani, a nana signifie " le fruit excellent ") a connu un destin peu ordinaire.

Son parcours, d'abord : originaire de la Guadeloupe, il est découvert par Christophe Colomb au tout début du XVè siècle, avant d'être présenté à Charles Quint une quarantaine d'années plus tard. L'empereur apprécie son parfun...sans toutefois exprimer le souhait de le goûter.

Son histoire, ensuite : il faut attendre près de trois siècles pour que les Hollandais aient l'idée de faire profiter cet enfant du soleil des bienfaits des serres chaudes. Un siècle de plus sera nécessaire pour que Louis XIV y goûte, soit conquis... et ordonne que son fidèle La Quintinie en fasse pousser dans les jardins de Versailles.

Aux alentours de 1730, Louis XV s'en régale tant et si bien que l'ananas devient un fruit à la mode, et figure sur les tables royales et princières. A lépoque, il s'agit d'une variété guyannaisele cayenne lisse, qui va conquérir le monde grâce aux Anglais.

Ala fin du XIXè siècle, les importations par cargos à vapeur permettent à l'ananas de conquérir les maisons bourgeoises - à l'époque, ce fruit est présent sur toutes les tables.

UN RAYON DE SOLEIL DANS LA CUISINE

L'ananas est en réalité une herbe, que de nombreux pays utilisent comme légume.

La partie comestible se compose de baies charnues soudées entre elles et disposées en spirale autour du coeur. Couronné d'un toupet vert et vigoureux, sa couleur extérieure oscille du rouge orangé au vert en passant par le jaune doré.

Quelques conseils pour bien choisir un ananas : veiller à ce que le fruit soit lourd et parfumé, et que l'écorce ne comporte pas de taches, signes d'un début de fermentation.

La cueillette des ananas s'effectue à la main, chaque plantation étant entourée de villages de cueilleurs.S'ils sont mûrs, ils prennent l'avion, s'ils ont été cueillis avant maturité, ils sont transportés par bateau, où ils continuent de mûrir.

La variété cayenne, dont nous parlions plus haut, a été détrônée par la variété victoria, dont les fruits sont plus petits et plus savoureux.

Assez riche en sucre, l'ananas l'est également en potassiom, en carotènes et en vitamine C, et il contient, quand il est frais,de la broméline, une enzyme qui aide à la digestion.

Seul, dans une salade de fruits ou une boisson, en beignets, en chutney, glace ou sorbet, confit ou en accompagnement d'une viande - le porc - ou d'une volaille - le canard -,

l'ananas est vraiment un rayon de soleil dans la cuisine !

 

 

16:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

31/03/2012

Le miracle de l'oeuf...

Oeufs-cocotte-aux-petits-légumes-et-au-fromage-de-chèvre.pngMême si nous croyons tout savoir de l'oeuf, il demeure un mystère, y compris pour les scientifiques. Dans toutes les civilisations, les hommes, chaque fois qu'ils tentaient d'expliquer l'origine du monde, prenaient l'oeuf comme exemple.

Les Chinois considéraient que l'univers était sorti d'un oeuf pondu par un dragon (dont c'est d'ailleurs l'année, qui a été célébrée  en grande pompe fin janvier), les Indiens que cet oeuf était en or, les Celtes qu'il s'agissait d'un oeuf de serpent... Les légendes et les croyances qui entourent son apparition sont innombrables, ses thuriféraires aussi, depuis Lucullus, inventeur de l'omelette au miel, à Napoléon en passant par Clovis, Rabelais et Louis XV qui avait fait installer des poulaillers dans les greniers du château de Versailles.

A l'époque, et depuis le concile d'Aix-la-Chapelle en l'an 837, il était interdit de consommer des oeufs pendant le carême et ceux pondus pendant cette période étaient soit couvés afin de donner des volailles à rôtir lors des repas de moisson, soit conservés dans la graisse ou la sciure en prévision de Pâques... Il faudra attendre le règne de Louis XVI pour que cet interdit - qui concernait également la viande et les pâtisseries ! - soit levé.

ASSOCIÉ AUX FÊTES

O comprend donc que l'oeuf, " un  excellent aliment, nourrissant, que le sain, le malade, le pauvre et le riche partagent ensemble ", ainsi que le définissait le maître d'hôtel du prince de Soubise, soit associé aux fêtes et au renouveau de Pâques.

Une poule ( lointaine,très lointaine... descendante d'un dinosaure à plumes) pond au maximum un oeuf par jour. Parmi les différentes étapes de sa " fabrication ", après que le jaune provenant de minuscules particules élaborées par le foie a été entouré par différentes couches de blanc, le processus de l'élaboration de la coquille se met en place : avec ses milliers de pores minuscules, elle régule les échanges gazeux entre l'intérieur et l'extérieur, faisant barrage aux bactéries et aux microbes.

LA COQUILLE PROTECTRICE

On sait que les oeufs proposés au consommateur appartiennent obligatoirement à la catégorie A, signifiant qu'ils n'ont subi aucun traitement de conservation et qu'ils n'ont pas été lavés ni nettoyés, ce qui ôterait à la coquille son rôle protecteur.

Blanche ou jaune, la couleur n'influe en rien sur la saveur, ni sur les qualités nutritionnelles.

Cru ou cuit, il est nourrissant et reconstituant ( comme le jaune d'oeuf battu dans du lait... ou du porto !), riche en protéines, en lipides digestes, en vitamines, en acides gras insaturés, en albumine (dans le blanc) et en cholestérol (dans le jaune).

Sur ces deux derniers points, beaucoup plus complexes qu'il y paraît, veuillez consulter votre médecin...

Qu'on le déguste salé ou sucré, en hors-d'oeuvre,

en plat principal ou en dessert, été comme hiver... l'oeuf  est non seulement beau et bon mais aussi abordable.

Un bienfait de la nature !im_38510.gif

 

19:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

24/02/2012

ZZZ... la sieste c'est zen

1233198655_une-petite-sieste-aux-soleil-wallpaper-photo-1600x1200.jpgLe concept est japonais, il fait florès aux Etats-Unis et il y a tout à parier qu'il va triompher en France. Le premier bar à sieste a ouvert ses portes en septembre dernier à Paris et a immédiatement rencontré un beau succès. Au sein d'un quartier d'affaires, ZZZ Zen propose des espaces individuels pour tout un évantail de siestes : de la microsieste d'un quart d'heure à la sieste royale, qui dure quarante-cinq minutes, dans un lit ou un fauteuil en apesanteur, dans le noir ou en ambiance tamisée, avec ou sans musique... L'endroit est tellement agréable qu'on prolongerait volontiers le plaisir.

Mais attention, il est réservé exclusivement à la sieste.

Interdiction donc d'y passer la nuit !

De-ci, de-là.

15:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique