logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/11/2011

Spécial ronfleurs

belle_bois.jpgUne chaîne hôtelière ouvre à Paris la première chambre anti-ronflements.

Anti -ronflements, mais pas anti-ronfleurs, puisqu'elle leur est spécialement destinée.

Mais, ne rêvez pas: elle ne guérit pas les ronfleurs. Elle permet simplement à leur conjoint de dormir paisiblement à leur côté. Elle ne supprime pas les ronflements mais les rend inaudibles...

Le prodige n'a rien à voir avec les dizaines de produits miracles vendus en pharmacie ou avec de vulgaires bouchons d'oreille. Il est le fruit de la conbinaison de plusieurs technologies de pointe : des murs et une tête de lit insonorisés qui absorbent littéralement les ondes sonores de basses fréquences, un oreiller garni de terres rares dont le magnétisme favorise l'ouverture des voies respiratoires, un générateur de bruit blanc qui réduit le bourdonnement.

Mais aussi, on est jamais trop prudent, un coussin de calage pour empêcher le ronfleur de dormir sur le dos. Bien entendu, comme le silence est d'or, le prix de la chambre anti-ronflements est à l'avenant.

De-ci , De-là .

12:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

01/11/2011

Jour de Toussaint...

images.jpeg

toussaint 1.jpg2454656176_0c49ded6c6_o_medium.jpg

09:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

23/10/2011

Le pélican, oiseau aquarium

pelican-vol.jpgLorsque le pélican, lassé d'un long voyage,

Dans les brouillards du soir retourne à ses roseaux,

Ses petits affamés courent sur le rivage...

Vous savez peut-être la suite du poème de Musset : le malheureux pélican, dont la pêche a été infructueuse, partage à ses fils " ses entrailles de père ".

Les vers de Musset sont une allégorie de la souffrance offerte par amour. Mais il faut croire que le poète était un piètre naturaliste ou n'avait pas chercher à y regarder de plus près. Si les petits du pélican se nourrissent bien dans l'énorme poche extensible du bec de leur père, ce n'est pas pour se gaver de ses entrailles, mais de poissons...

Et de poissons bien vivants, car lorsque le pélican plonge la tête la première pour les engloutir, il engouffre également suffisamment d'eau pour qu'ils nagent à leur aise.

Quand il " retourne à ses roseaux ", il régurgite tout bonnement, avec les quelque dix litres d'eau qu'il a avalés, le poisson frais qu'il offre à ses petits...

De-ci de-là

21:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique