logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/07/2014

On vous dit tout sur le 14 juillet...

LA FÊTE NATIONALE

 

Le 14 juillet ne commémore pas la prise de la bastille, mais la fête de la Fédération:

Après l'été 1789 des milices de citoyens se constituent partout dans les provinces françaises pour lutter contre toute forme de menace. En 1790, La Fayette, commandant de la garde parisienne, suggère de célébrer le premier anniversaire de la prise de la Bastille en rassemblant, à Paris, toutes les fédérations.

Le jour dit, les fédérés défilent sous la bannière de leur département,de la Bastille au Champ-de-Mars.

Un siècle plus tard, en 1880. la IIIè République se cherche de nouveaux symboles républicains, notamment une fête nationale. Benjamin Raspail, député de la Seine, soumet à l'assemblée la date du 14 juillet, en référence à la prise de la Bastille. Mais les parlementaires jugent l'événement trop sanglant. Ce sera donc la fête de la fédération du 14 juillet 1790 qui deviendra la référence !

 

LE FEU D'ARTIFICE

Importé d'Asie, le premier feu d'artifice est tiré à Paris en 1615, à l'occasion du mariage entre Louis XIII et Anne d'Autriche.  Ce rituel, symboliquement rattaché à la monarchie, est abandonné pendant la période révolutionnaire. Il faudra attendre le Consulat de Bonnaparte pour le voir timidement réapparaître.

Mais à partir du 14 juillet 1880, il devient l'attraction vedette de la fête nationale.

Depuis, il est tiré partout en France, le 13 ou 14 juillet selon les communes.

 

LE BAL DES POMPIERS

L'un ne va pas sans l'autre ! La tradition  remonte à juillet 1937.

Alors que la fête bat son plein à la caserne de Montmartre, des passants frappent à la porte pour se joindre aux réjouissances... Citoyens et pompiers fêtent alors leur premier 14 juillet ensemble ! L'année suivante, l'idée se propage; le bal des pompiers est né. En 1939, la guerre met fin aux festivités et il faudra attendre 1945, et ses trois jours de renaissance civique, pour que la tradition populaire reprenne ses droits et devienne, au fil des années, une marque de fabrique française !hqux1p8y.gif

 

 

 

22/07/2014

Quand l'homme copie l'animal...

images.jpegLe biomimétisme est un concept scientifique qui consiste à s'inspirer de la nature pour développer des techniques aussi efficaces qu'économiques et durables.

Il s'agit d'une révolution pour l'homme qui s'est longtemps cru l'être le plus évolué et le plus intelligent de la planète, mais qui mesure aujourd'hui que certains animaux ont exploité bien avant lui les lois de la géométrie, de la physique et de la chimie. C'est le cas des termites du genre macrotherme, dont les imposantes termitières cathédrales sont un modèle exemplaire de climatisation naturelle. L'air y circule de manière ininterrompue : aspiré par des ouvertures pratiquées au niveau du sol, il chemine ensuite dans des galeries souterraines où il se rafraîchit au contact d'un puits creusé jusqu'à soixante-dix mètres de profondeur pour atteindre la nappe phréatique. L'appel d'air crée par la haute cheminée centrale l'entraîne alors vers le haut où il est évacué. Les termites régulent très précisément son flux :la nuit, elles bouchent certaines galeries pour préserver la chaleur enmagasinée dans la journée par la paroi de la termitière et les rouvrent aux heures chaudes...

Des architectes  se sont inspirés de ce système sophistiqué de refroidissement par le flux d'air pour réaliser des bâtiments dont la climatisation réalise une économie d'énergie de 90%.

Ils analysent aujourd'hui la composition du véritable béton organique élaboré à température ambiante par les termites, car sa résistance est stupéfiante.

11:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

13/07/2014

Les regards

528730043.gifBien plus que les paroles,

Le regard trahit nos pensées;

Il peut-être reçu comme une obole,

Avec lui difficile de tricher.

 

Regard de paix et de douceur

Qui me met du baume dans les coeurs;

Il sait chasser nos peurs

S'il est empreint de vraie chaleur.

 

Regard de haine ou de mépris

Qui fait du mal et qui détruit

Il marque un homme pour la vie

Et ne sera hélas jamais repris.

 

Regard de bonté ou de pardon

Il aide, et redonne confiance

Il peut-être reçu comme un don

Car il enlève toute méfiance.

 

Regard de pitié ou de compassion

Qui se dérobe pour ne pas voir

Ne surtout connaître les raisons

De ceux qui quêtent sur les trottoirs.

 

Regard de tendresse ou de passion

Il peut changer notre destin

Faire basculer toute raison

Et nous entraîner sur un autre chemin.

 

Regard plein de larmes dans les yeux

A jamais enfoui au fond du coeur

Il fallait y deviner un adieu

De l'être cher emportant notre bonheur.

 

Et puis sachons reconnaître

Ce regard qui nuit et jour

Nous soutient et nous fait renaître,

Regard du ciel tout plein d'amour.

REGARD-D'ORCHIDÉE-1.gif

 

18:29 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (4)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique