logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/02/2014

La percée du vin jaune

entete.jpgOn le surnomme " l'or du Jura ". Car le vin jaune a une robe couleur pain d'épice. Mais aussi parce qu'il n'est comparable à aucun autre vin. Ample et rond aux notes aromatiques de noix, miel, pain grillé et caramel, le vin jaune est pour certains le meilleur vin du monde. Il fut très apprécié des rois de France, Louis XI,François  I er  et Henri IV, ainsi qu'à la cour de Russie.

Il est issu d'un cépage unique, le savagnin, que l'on trouve sur les pentes calcaires du plateau du Jura, entre Lons-le-Saunier, Arbois et l'Etoile.

La légende raconte qu'il doit sa spécificité à un accident. Il y a plusieurs siècles, un vigneron aurait oublié un fût au fond de sa cave et l'aurait retrouvé des années plus tard, étrangement transformé. Habituellement, on comble l'évaporation de l'alcool (ce que l'on appelle la part des anges) afin d'éviter l'oxydation du vin. Cette étape n'ayant pas été effectuée dans le fût oublié, le vigneron découvrit à la surface de son vin une couche de levures. Celles-ci participent au goût complexe du vin jaune et à sa robe mordorée.

Chaque premier week-end de février est célébrée la " percée " du vin jaune, à tour de rôle dans les villages producteurs. Elle a lieu cette année à Conliège et Perrigny.

Selon le rituel, les vignerons des deux localités ouvrent leurs caveaux le samedi midi. De leurs côtés, les gourmets, professionnels ou amateurs, se préparent au concours de cuisine. Et les collectionneurs s'affairent à la vente aux enchères. Chaque année, de vieux milléismes sont proposés, atteignant parfois des prix faramineux. En 2011, une bouteille de 1774, vendangée sous Louis XVI, a été vendue  57 000  euros.

Le décor et l'ambiance du week-end sont ainsi plantés.

Le dimanche matin, à 9 h 30, les ambassadeurs des vins jaunes en costumes d'apparat et les vignerons jurassiens accompagnent  le fût  transporté par une voiture à cheval jusqu'à l'église (cette année, à Perrigny) où il sera béni. Il contient le vin qui a vieilli pendant une durée légale de six ans et trois mois. Ainsi, cette année, vous dégusterez le millésime 2007 après le moment tant attendu de la "mise en perce" . Une ouverture est "percée" dans le fût afin d'introduire le robinet par lequel le vin s'écoule. La fête est à son comble.

Au risque de contredire Alfred de Musset  (" Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse "), le flacon importe beaucoup car le vin jaune est conservé dans une bouteille au format très particulier, d'une contenance de 62 cl, appelée " clavelin ", et les dégustations se font avec modération !sujet_percee-300x168.jpg

Françoise Gigi.

12:30 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique