logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/10/2013

Portable importun

75da77d7f68f08d3ff715d50ac3da4b9.jpegjam-terminal-portable-de-saisie-terminal-portable-de-saisie-371928-FGR.jpgJ'ai  acheté un téléphone portable. Parce que tout le monde en a un; ou doit en avoir un. Je ne m'en sert pas.Je m'entend très bien avec mon vieux téléphone fixe qui me met en rapport sans faire d'histoires avec les numéros désirés.

Mais pas moyen de comprendre comment fonctionne ce satané petit appareil noir. Le vendeur m'a donné une notice très claire, grâce à laquelle on ne peut pas se tromper: " Lire, trait en haut ", " OK, trait à gauche ", "Voir, appuyer de nouveau ", " OK, trait blanc ", Scintillement rouge : il appelle pour être chargé (comme un bébé appelle à l'heure de la tétée ).

Pour moi, c'est clair comme le café que m'offre parfois ma voisine en m'affirmant qu'il ne m'empêchera pas de dormir la nuit.

Alors, je n'appelle personne et je ne donne mon numéro à personne, certaine, s'il se met à sonner, de toucher nerveusement la touche rouge alors qu'il fallait enfoncer la verte ou la verte alors que c'était le tour de la rouge, ou encore de faire apparaître cette enveloppe que je ne sais pas ouvrir.

Pourquoi le garder ? pensez-vous. Eh bien, parce qu'il possède une touche ultrasensible qui, sans aucune manipulation préalable, appelle illico le SAMU et qui est donc sensée pouvoir me sauver la vie, ce qui me paraît quand même assez intéressant.

Je  suis donc en train d'écrire mes souvenirs d'enfance pour mes Veillées, le magazine plus cher à mon coeur que tous les autres journaux de France et de Navarre réunis. Candy, mon vieux chat tigré, dort sur mes genoux. Réglisse, le petit chat gris souris est étalé entre mon dictionnaire Larousse, mon satané téléphone et mes chocolats réputés bons pour le moral grâce à leur teneur en magnésium.

Soudain, je sursaute. Le petit monstre noir a sonné. Je tend une main tremblotante. Quel bouton faut-il enfoncer ? Aucun ! Une voix d'homme me demande quel est mon problème.

_ Aucun, monsieur, mais qui êtes-vous ?

_ Le SAMU, répond le monsieur, vous venez de nous appeler, madame. Vous êtes souffrante ?

Je pense : " C'est lui qui doit être souffrant, le bonhomme ! "

Puis, tout haut dans l'écouteur (non, non, le petit monstre n'a pas d'écouteur), donc tout haut dans le vide :

_Je vais fort bien, monsieur ; pourquoi vous aurai-je appelé ?

_Quel est votre nom, madame, et votre adresse ?

Je répète que je ne l'ai pas appelé; je pense que s'il trouve mon numéro de téléphone, il a peut-être l'intention de s'assurer que je n'ai pas besoin d'un séjour en hôpital psychiatrique; et je repose avec précaution sur la table le malencontreux petit appareil, comme on repousse un animal capable de mordre.

Et je me remets à ma nouvelle, aidée par un chocolat donneur de punch.

J'écris en lorgnant mon ennemi capable de me rappeler pour me demander de mes nouvelles. A deux secondes près, il résonnait: si je n'avais pas vu, juste à temps, mon petit Réglisse noir s'étirer et tendre une patte au-dessus de la touche sensible : SOS SAMU.

Heureusement que j'avais l'oeil sur l'ennemi. Je n'ai eu que le temps de tirer mon chat, d'un coup sec par la queue. Oui, je sais, ça ne se fait pas mais dans les cas de force majeure comme celui-là, on tire le morceau qu'on peut attraper. Remarquez, en échange, le chat a mordu (pas très fort) ma main, si ça peut vous rassurer.

Bref, il m'a fallu choisir entre mon téléphone et mon chat. Vous me direz que la place d'un chat n'est pas sur la table; Chez moi, si. C'est pourquoi, si j'avais dit à Réglisse d'aller faire sa sieste ailleurs, il  se serait rebiffé: " Dis donc, j'ai mes habitudes. " j'ai donc remisé le téléphone faiseur d'histoires dans un tiroir que j'aurai, j'espère, le temps d'ouvrir en cas d'urgence.

Et Réglisse continue, en toute quiétude, ses petits sommes, étalé entre mon dictionnaire et mes chocolats reconnus pour leur pouvoir euphorisant.

La porte ouverte.

Commentaires

Ho! la queue de rominet!!! enfin, c'était pour la bonne cause. Oui, le portable çà sert mais, il ne faut pas en devenir, comme mon ami, son esclave... Bonne fin de semaine Marie Thé Bisous de mes Zalpes Noélus

Écrit par : l'alpin | 11/10/2013

qu'elle est belle cette histoire de portable
moi aussi j'en ai un mais je ne m'en serts jamais sauf si on m'appelle mais c'est très très rare.
Bonne soirée

Écrit par : lilou | 12/10/2013

Bonjour Marie Thérèse

Je me suis acheté il y a trois ans un de ces téléphones intelligents, plus que leur propriétaires, qui sait tout faire, prendre des photos, tracer un chemin, servir de lampe de poche et téléphoner. J'avoue que c'est super pratique et qu'il remplace l'ordinateur dans bien des cas.

Une formation est toutefois nécessaire pour en maitriser les subtilités.

Mais quel changement avec les anciens.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 29/10/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique