logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/01/2013

Deux poules pour tous

120328125320813_33_000_apx_470_.jpgAprès avoir signé un contrat d'adoption en bonne et due forme, trente et un foyers de la commune de Pincé, dans la Sarthe, ont adopté chacun un couple...de poules. L'initiative, qui pourrait au premier abord sembler fantaisiste, a pour but de réduire la quantité d'ordures organiques produite par cette petite commune d'à peine deux cents habitants. le maire, Lydie Pasteau, se félicite du succès de cette démarche à la fois écologique et pédagogique qui a enthousiasmé petits et grands.

Mesdames les poules ont été remises, lors d'une cérémonie, à leurs nouveaux propriétaires, qui se sont engagés à respecter les clauses du contrat : conserver les gallinacés au moins deux ans, les traiter convenablement, les nourrir et leur offrir un abri nocturne contre les prédateurs.

En échange de quoi, les volatiles absorberont quelque cent cinquante kilos de déchets organiques par an et produiront environ... deux cents oeufs !

Du côté de chez Anita !

23:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

29/01/2013

Le jardin extraordinaire

jardin-verticale1.jpgQuarante-quatre mille plantes appartenant à plus de deux cents espèces différentes auront été nécessaires pour réaliser un espace vert qu'il est impossible de piétiner.

Et pour cause, il est vertical !

Conçu grâce à la collaboration d'un architecte italien et de paysagistes créatifs français, il s'étend sur les mille mètres carrés du mur d'un supermaché, à la périphérie de Milan.

Les végétaux qui le composent ont d'abord passé une année dans une serre afin de s'acclimater au mieux à leurs futures conditions de vie.  Il aura fallu ensuite trois mois de travail méticuleux pour concrétiser la mosaÏque verte en plaçant des milliers de petits vases en métal sur la paroi. " Cela a été un peu comme la construction d'un grand jeu de lego ", témoigne l'architecte.

Irréprochable sur le plan esthétique, le plus grand jardin vertical du monde se maintient grâce à la présence d'une mousse végétale qui accumule l'eau nécéssaire à la survie et à la croissance des plantes. Il a aussi de nombreuses vertus écologiques : il absorbe le dioxyde de carbone, isole des bruits et contribue à l'isolation thermique du centre commercial...

De-ci, de-là

18:02 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (6)

28/01/2013

La semaine du blanc

33992790.jpgVous connaissez certainement l'anecdote : un certain jour de janvier, Aristide Boucicaut, propriétaire du grand magasin Le Bon Marché, contemplait la rue de Sèvres quasiment déserte depuis la fenêtre de son bureau.

Les fêtes de fin d'année étaient passées et les rayons du magasin pratiquement vides. Pour arranger le tout, il neigeait, ce qui n'allait pas inciter les clientes potentielles à sortir de leur domicile !La neige tombait à gros flocons blancs... Leblanc ! Aristide Boucicaut pensa tout à coup à la symbolique du blanc, couleur associée à la pureté, à la paix, au mariage, au linge, à la propreté. Il se souvient aussi des stocks de linge blanc entreposés dans les réserves et, sans coup férir, lança la désormais célèbre " semaine du blanc " (qui dure maintenant un bon mois !). Les clientes ne se firent pas prier pour venir renouveler leurs piles de linge et cette inovation perdure depuis la deuxième moitié du XIXè siècle.70619672.jpg

On m'a souvent raconté que mon arrière grand-mère avait, en se mariant, des armoires pleines à craquer de linge brodé patiemment à son chiffre depuis des années. Elle n'était pas la seule, bien entendu, dans les années 1880.

Les temps ont bien changé ! et ce pour une raison déjà pratique : grâce au lave-linge, nous n'avons plus besoin d'accumuler soixante paires de draps ou une centaine de serviette de toilette ! Nous n'aurions plus la place, d'ailleurs, de ranger ces piles dans nos intérieurs plus petits, d'où nous avons souvent banni les immenses armoires de nos ancêtres. De plus, nous privilégeons désormais le côté pratique et, comme nous travaillons à l'extérieur, recherchons des matières plus faciles d'entretien que les nappes et serviettes de table damassées.

Il n'empêche... s'agit-il d'un atavisme ? J'aime le beau linge et ne résiste pas, chaque année, au désir d'acheter draps fleuris ou éponges douces et mouelleuses, pour le plaisir...

A larges pans, le linge blanc

Déborde

De grands et superbes paniers.

On le sécha, le long des cordes,

Au vent vermeil, au vent léger

Des vieux vergers...

(Extrait du linge d'Emile Verhaeren.

Editions Mercure de France.

19:50 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (4)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique