logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/05/2012

Une pionnière, Florence Nightingale

Florence_Nightingale.pngC'était la journée internationale de l'infirmière , le 12 mai. Pourquoi, me direz-vous, le 12 mai ? Tout simplement en hommage à Florence Nightingale, qui est née ce jour-là, en 1820 à Florence, capitale de la Toscane.

Rien ne prédisposait vraiment la petite fille de la haute société britanique à poser les bases de la profession d'infirmière. Instruite par son père, qui lui enseigna le latin, le grec, l'allemand, l'italien, l'histoire et la philosophie, puis par un cousin professeur, qui lui donna le virus des mathématiques, Florence était destinée à faire un " beau mariage " , ce qu'elle refusa avec force. Sa vocation d'infirmière se révéla en 1837 durant une épidémie de grippe particulièrement sévère.

Dès lors, et malgré l'opposition de ses parents, elle bataille pour se consacrer au métier d'infirmière. Autorisation qui ne lui fut accordée qu'en 1851, après qu'elle a souffert d'une grave dépression. Plus rien ne l'arrêtera ! Surintendante d'une institution londonniène de soins pour les femmes malades en 1853, puis infirmière-chef à l'hôpital de King's College en 1854, elle se fait connaître pendant la guerre de Crimée. En 1853, la Russie était opposée à une coalition réunissant la Grande-Bretagne, la France et l'Empire ottoman.Arrivées en Crimée fin 1854, Florence Nightingale et un groupe d'une quarantaine d'infirmières bénévoles découvrent une situation sanitaire catastrophique et mettent tout en oeuvre pour y rmédier.

A son retour en Grande-Bretagne, en 1857, elle est ovationnée et devient la femme la plus célèbre de  son pays, derrière la reine Victoria. Elle rédige alors un rapport de plus de mille pages entraînant une amélioration notable des soins donnée aux soldats, la création d'une école de médecine militaire et tout un système d'archives médicales de l'année.

En 1860, grâce à des dons privée, Florence crée l'école de formation Nightingale au Saint-Thomas Hospital.

Embley_Park.jpgSes travauxinfluencent le gouvernement nordiste pendant la guerre de Sécession pour tout ce qui concerne les soins médicaux. Les infirmières sorties de l'école Nightingale sont très recherchées et considérées comme les meilleures de la profession. Florence est décorée de la Royal Red Cross par la reine Vctoria en 1883 et est la première femme décorée de l'ordre du Mérite en 1907. Une carrière exemplaire pour une femme qui a consacré sa vie et ses forces au métier d'infirmière.

Une plaque en bronze fut apposée au socle du Crimean War Memorial, au Haydarpasa Cemetery, à Istanbul, à l'occasion du centième anniversaire de son activité d'infirmière en Crimée. Elle indique : " A Florence Nightingale, dont les travaux réalisés il y a un siècle près de ce cimetière ont permis d'apaiser beaucoup de souffrances humaines et établi les fondations de la profession d'infirmière. "

Compassion, empathie, satisfaction des besoins individuels des patients constituaient les priorités de Florence Nightingale. Aujourd'hui, celle-ci sont toujours d'actualité. Plus encore alors que nous manquons cruellement d'infirmières et d'infirmiers et que cette pénurie risque d'avoir de graves conséquences dans les années à venir.

Défendons donc nos infirmières qui se dévouent sans compter dans des conditions de travail de plus en plus éprouvantes.

Le billet de Françoise .

 

 

La résidence familiale de Florence Nightingale devenue une école !

 

09:26 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

une pionnière visionnaire qui a bien milité
pour débroussailler et faire évoluer cette profession
notre profession au service des autres
c'est tellement évident les besoins fondamentaux
de l'étre humain ....et y'a ranr a faire de nos jours !
air pur -eau potable- nourriture saine- hygiène-un toit
respect de dignité pour tous ....ect
amitiès

Écrit par : ventdamont | 17/05/2012

Coucou Marie-Thé !
Elle a fait beaucoup pour cette profession médicale , je suis en admiration .
Ici gelée blanche ce matin puis le soleil réchauffe tout doucement le Doubs.
Bon jeudi à vous deux et gros bizoux de nous deux !
Françoise

Écrit par : françoise la comtoise | 17/05/2012

Bonjour Marie Thérèse

Elle est toujours l'objet d'une vénération outre Manche. Dans ce pays plus misogyne que la France, elle est l'égale de Marie Curie chez nous. C'est aussi à la même époque de Henri Dunant fonda la Croix Rouge, aussi à l'occasion de la guerre de Crimée. Il devait déjà connaitre le combat de cette femme, qui elle avait soigné sur le champ de bataille, alors que lui, n'est venu par hasard à Solférino en voyage d'affaires qu'une fois la bataille terminée.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 20/05/2012

Coucou !
j'ai fait une note (courte) à son sujet.
Merci pour ces explications !
bisou

Écrit par : Marylène | 23/05/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique