logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/10/2011

Un moment privilégié

e3166607.gifSemaine bleue, du 17 au 23 octobre, dont j'aime le slogan; " 365 jours pour agir, 7 jours pour le dire. "

Tout est venu d'une double constatation au début des années 1950: d'une part, l'espérance de vie augmentait et, d'autre part, plusieurs générations ne vivaient plus sous le même toit comme jadis. On a donc créé en 1951 la " journée des vieillards " et, parallèlement, développé les activités récréatives destinées à retrouver une atmosphère conviviale : goûters, sorties en autobus, après-midi consacrés aux jeux de société, clubs...

On finança également des actions de services et d'assistance. Puis, les mentalités évoluant, on transforma la " Journée des vieillards " en " Semaine nationale des vieillards ", elle-même devenant la " Semaine nationale des retraités et des personnes âgées et de leurs associations " avant de prendre le nom définitif de " Semaine bleue " en 1977.

Une véritable révolution ! Positive, Dieu merci, d'autant que la notion de " vieillard " n'est plus la même. Relisons Balzac...A trente ans, la femme était déjà vieille ! Aujourd'hui, nous connaissons tous dans notre entourage des octogénaires et des nonagénaires pleins de dynamisme, aux facultés intactes. Merveilleux progrès ! Qui nous incite à réfléchir à la notion même de vieillesse. Certes, on est toujours le " vieux " de quelqu'un ! Et ce même si les mots ont pris de plus en plus d'importance.On nous parle de seniors, de troisième et de quatrième âges, d'expérience de la vie...

C'est bien cela, d'ailleurs, qui fait la différence. Nos aînés sont en général plus réfléchis, plus tolérants qu'à vingt ans. C'est l'un des acquis de l'âge, qu'il convient de partager avec les plus jeunes générations.

Le thème de la semaine bleue de cette année est révélateur : " A tout âge : acteurs, proches et solidaires ".

Comme l'exprime fort bien la marraine 2011, Geneviève Laroque, inspecteur général des Affaires honoraire, mère de trois enfants, grand-mère de trois petits-enfants et arrière-grand-mère de trois arrière-petits-enfants :

"Jamais trop vieux pour apprendre, on est jamais trop jeune pour enseigner, jamais trop faible pour donner, on n'est jamais trop fort pour accepter.La vie est échange et solidarité. "

Un belle déclaration à notre époque où la crise économique resserre les liens entre les générations. On aimerai assister à plus de solidarité.Jeunes ou vieux... l'important, c'est de s'aimer, de s'entraider, d'échanger.

Ne croyez-vous pas ?

Belle semaine bleue à tous !

12:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

voilà qui nous sort un peu des sucreries bien delicieuses doit tu nous as regalées...mais une belle personne reste belle quel que soit son âge . et je connais des jeunes plus vieux que moi.
Brassens le chantait :"le temps ne fait rien à l'affaire ..."
une très belle note, merci Marie thé
bises de la vieille des deux sevres

Écrit par : josette | 18/10/2011

La solidarité inter génération va se passer à la maison durant les vacances scolaires. Cela aussi nous le faisons avec plaisir bien que la petite vie pépère sera bousculée.
Belle note.
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 18/10/2011

Super belle note qui prouve que la solidarité peut et doit exister entre les jeunes et les vieux .
Jamais trop vieux pour apprendre , jamais trop jeune pour enseigner . jamais trop faible pour donner , jamais trop fort pour accepter.Merci pour le partage de ce beau texte et de cette formidable semaine bleue , que tu nous fais connaître .
Bisous de loubéjac .huguette

Écrit par : macary huguette | 19/10/2011

Bonjour Marie Thérèse


Un beau slogan, qui peut servir pour toutes les grandes causes.
Même si consacrer une semaine à nos vieux est une idée généreuse, c'est dans la vie de tous les jours que l'on doit se préoccuper de l'autre, de son prochain. Journée de la femme, du cancer du sein, des restau du coeur, de la misère, on voit bien que notre société est malade d'indifférence. C'est 365 jours qu'il faut se sentir solidaire.

Tu me diras que c'e'st pire en Chine où 18 piétons sont passés à côté d'une fillette de deux ans renversée par une voiture (qui ne s'est pas arrêtée) sans lui porter secours.

La scène a été enregistrée en pleine ville par une caméra de surveillance.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 20/10/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique