logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/02/2011

LE PARFUM

grasse_musee_du_parfum_5.jpgUne fois la composition élaborée, le concentré est dillué dans de l'alcool à 80 °. On laisse reposer le mélange plusieurs semaines, puis après un refroidissement à quelques degrés on filtre les matières insolubles pour obtenir le parfum parfaitement limpide.

ÉLABORATION DU PARFUM

Le parfumeur, " le nez ", est un créateur, un compositeur qui doit associer harmonieusement plusieurs dizaines à plusieurs centaines de produits odorants (les notes) pour obtenir un parfum agréable.

Ce travail long et délicat prend souvent plusieurs mois !

Le parfumeur dispose généralement sur son "orgue" de 5 à 600 notes qui proviennent de sources très diverses, des fleurs, par exemple : le jasmin, la rose de Mai ou rose centrifolia, la tubéreuse, la fleur d'oranger, le mimosa, et la violette, mais aussi de fleurs sauvages comme le genêt et le narcisse.

Pour d'autres plantes, c'est la racine qui est odorante : le rhizome d'iris, la gentiane, le vétyver, etc... Dans d'autres cas, ce sont des baies : genièvre, baies roses... ou des fruits : fèves tonka, des graines : angélique, cardamome, fenugrec...

creer-votre-parfum.jpg

 

fabrication-du-parfum-alambic.jpghistoire-du-parfum.jpg4617139-Eaux-de-parfum-de-grasse-440x320.jpg

17:17 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Ton blog est parfumé. Il vient des arômes jusque chez moi. Très intéressant ton exposé. Bravo et bonne fin de dimanche
Amitié,
Pierrette

Écrit par : Pierrette | 06/02/2011

Connaissez vous un livre "Le parfum" de Patrick Süskind a lire au moins une fois, étrange et envoutant comme son titre, l'histoire vraie d'un homme qui vécu en France et qui avait un don, ce don, avoir un NEZ, ce roman est vite devenu un best-seller mondial et a été porté récemment à l'écran, bien qu'il est difficile de mettre en image un tel livre, le film est assez réussi
je l'ai relu il y a peu, c'est une étrange histoire qui se passe au XVIIIe siècle, une époque différente de la nôtre, où il régnait dans les villes une puanteur à peine imaginable pour les modernes que nous sommes, les rues puaient le fumier, les cours l'urine, les cages d'escalier le rat, les cuisines les graisses, les tanneries, les cheminées, les abattoirs, les gens et leurs vêtements non lavés, les dents non soignées, les corps non lavés, tous sentaient de l'homme dans le palais au paysan, les fosses communes, il n'y avait que Le Parfum pour masquer toutes les autres odeurs...un livre à lire
merci pour ce beau blog qui est le vôtre

Écrit par : Lady Chatterley | 07/02/2011

Ils sont bien jolis tous ces flacons, ils vont surement recevoir des parfums rares que nous ne pourrons pas nous offrir, mais tu fais bien de nous faire rêver un peu Marie Thérèse.
Bonne journée
Anita.

Écrit par : anita | 07/02/2011

Bonjour

J'avais lu les astreintes auxquelles doit obéir un "nez" pour garder toute sa compétence. Evidememnt pas de cigarettes, mais même au niveau alimentaire, il doit suivre un sacré régime, ne pas boire d'alcool, et toute une foule d'obligation.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 08/02/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique