logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/12/2010

La grande aventure des mots

voyae-9fa6f-99151.jpgC'était un petit déjeuner préliminaire à un Salon du livre particulièrement frisquet et nous étions trois, amoureux des mots et de la poésie, à échanger à propos de l'anglicisation de notre vocabulaire, notamment dans le domaine informatique. J'étais plus modérée que mes collègues car, même si je trouve certains mots peu attirants (hotline, par exemple), je pars toujours du principe que les mots voyagent d'un continent, d'une époque à l'autre, et qu'ils sont la preuve du dynamisme et de la vitalité de notre langue.

De nombreux auteurs, d'ailleurs, comme Henriette Walter ou Marie Treps, ont écrit à propos des mots " Mots voyageurs " et des  " Mots oiseaux " qui, volant des quatre coins du monde, ont enrichi notre vocabulaire.

On peut à ce propos réécrire l'Histoire de France et les différentes influences subies en s'intéressant à ces mots migrateurs. Par exemple, nos fameux ancêtres les Gaulois nous ont donné des mots pratiques comme charrette ou savon ; les Germains, des mots de couleurs (bleu, blanc, brun, gris), des noms d'animaux (renard, mésange, chouette...), ou encore des paires de mots de sens opposé comme guerre et trêve, blesser et guérir...

retraites-sncf.gifAu Moyen Age, le français a reçu les apports des langues régionales (de l'Ouest, le crachin, du midi, l'abeille, du Nord, le cabaret, de l'Est, le beurre...) comme ceux de l'arabe avec l'algèbre, le zéro, le chiffre, le sofa ou le divan... Au XVIè siècle, l'influence des Médicis oblige, les mots italiens sont partout ! Ce sont les débuts d'allers-retours incessant entre la France et l'Italie, ou encore la France et la Grande-Bretagne. Car il ne faut pas oublier qu'un nombre très important de mots utilisés par nos voisins anglais ou italiens sont d'origine française.

275145_345481514_retraite-gremi3_H072146_L.jpgC'est Henriette Walter qui nous cite  l'exemple de l'ancien verbe français " toster " : griller, rôtir, parti en Angleterre et qui nous en est revenu sous la forme du célèbre toast. Tout comme le frrançais " conter fleurette " du XVIIè siècle a  retraversé la Manche au XXè siècle, transformé en flirt. Autre " voyage "  amusant : vous avez déjà entendu parler, je pense, du troisième enfant de Michael Jackson, surnommé depuis son plus jeune âge " Blanket " car il ne se séparait pas d'une petite couverture. Eh bien, ce mot anglais est issu de l'ancien français " Blanquette " qui signifiait à l'époque une couverture de drap blanc.

Comme quoi, les mots n'en font qu'à leur tête, et se jouent des frontières !

Le billet de Hélène

10:54 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Bonsoir Marie Thérèse

J'aime bien employer le mot français exact plutôt de me servir d'un mot anglais qui sera approximatif. Mais je râle quand j'entend les présentateurs de télé baragouinent un français déplorable, si disant "tendance" : Vous faites quoi ?


A l'école, on me disait qu'il n'y a que les canards et les oies qui font quoi !!

Le grillon

Écrit par : christian | 08/12/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique