logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/11/2010

Redécouvrez les produits tripiers

3495131171.jpg

cocotte_de_joue.78f5f142749.w300-68f8e.jpgAprès quelques années rendues difficiles par la conjoncture et une crise sanitaire sans précédent, les abats ont repris du poil de la bête ! Des cuisiniers inventifs ont conçu de nouvelles recettes, participé à des manifestations où on ne les attendait  guerre - comme le marathon de New York -, à des expositions, etc. Bref, l'on s'est intéressé à eux, ce qui a eu pour effet de leur rendre une place de choix, qu'ils n'auraient jamais dû perdre.

Rappelons que les produits tripiers, ou abats, désignent les éléments comestibles d'un animal  abattu, distincts de la carcasse. Ils constituent ce qu'on appelle le cinquième quartier, abats blancs (qui  ne nécessitent pas de préparation importante : gras-double, pieds, tête de veau ou de porc, etc.) ou rouges (devant subir une préparation, le plus souvent effectuée par un tripier : cervelle, coeur, foie, joue, langue, museau, ris , rognons, etc.).

Certes, il existe une hiérarchie parmi les produits tripiers, le ris, le  rogon et, dans une  moindre mesure, le foie de veau et la cervelle d'agneau étant indéniablement les morceaux les plus recherchés, qui se prêtent à des préparations raffinées, mais on aurait tort de négliger  la  tête, le coeur et la langue, goûteux et beaucoup plus accessibles...

51727292gamme-legumes-png.pngDES PROTÉINES ET DU FER

Les abats sont connus pour être riches en protéines et en fer, d'où le foie de veau que l'on prescrit  aux enfants... et j'en connais - ma petite-fille, pour ne pas la citer - qui  l'adorent. Il faut le choisir bien épais et rosé, et donc proscrire les tranches fines comme du papier à cigarette.

La seule difficulté, quand on parle d'abats, est... d'en trouver : on rencontre de moins en moins de tripiers, sauf sur les marchés, et chez le boucher, il faut souvent passer commande à l'avance...

Mais cela vaut la peine de s'organiser : bien cuisinés, les abats sont incomparables !

10:13 Publié dans maison | Lien permanent | Commentaires (6)

29/11/2010

Sauvez HOLLYWOOD

lettre-hollywood-colline-los-angeles.jpgA l'ouest de Los Angeles, sur le mont  Lee, en lettres hautes de 14 mètres et larges de 9 mètres, un monumental  écriteau annonce HOLLYWOOD.

Quand il fut érigé en 1923, il comptait quatre lettres de plus et était la publicité pour un complexe immobilier - Hollywoodland - qui ne vit jamais le jour. Il fut laissé à l'abandon et, au pied du mont Lee, seul demeura un petit village qui attendait son heure de gloire.

Elle vint dans les années 1930, quand les premiers studios de cinéma s'y installèrent. Après la guerre, les lettres de Hollywoodland tombaient en ruine, mais elles étaient devenues célèbres. Aussi décida-t-on de les restaurer, mais en supprimant les quatre dernières. Le panneau publicitaire amputé devint Hollywood...

Et  puis, il y a plusieurs mois, fut révélé un projet de constrution sur le mont Lee : un ensemble de résidences de luxe qui obstruait en partie la vue des neuf lettres mythiques.

Mais on ne touche pas aux symboles : unis dans la défense de l'emblème du cinéma américain,le gouverneur de Californie et des célébritées du septième art ont levé plus de 12 millions de dollars pour racheter les terrains qui entourent les neuf lettres mythiques.

Par le petit bout de la lorgnette.

10:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

28/11/2010

La perle de Saint-Riom

la-perle.jpgSaint-Riom, île de légende,

Je puise en toi

Les mots bien cachés

de la Bretagne parfumée.

 

Tu appartiens à l'Univers

Celui de la mer et ses mystères

Comme elle est porteuse de rêves

Pour ce monde inconnu

 

Tu es la couleur d'ajoncs

La beauté sillonnée de genêts

Croisant l'aubépine immaculée

Pour venir te contempler

 

Ton sable couleur pépites

Parlant aux rochers ensoleillés

Cachait dans son existence

Une paillette toute nacrée

 

Tu m'as donné la perle

La nacre d'un coquillage

Perle couleur surprise

Berceau pour la praire

 

Elle sera la réponse

Pour la mémoire du temps

Retirée de son sommeil

Par un certain hasard

 

Elle restera l'incertitude

Donnant à l'inconnu chemin

La beauté de la vie

Un jour sur le sable fin

 

Grande compagne de l'Estran

Tu parleras à la lune et à la mer

Pour donner à la praire perlière

Un tapis bleu... pour un certain rez-de-chaussée

 

La mer a ses mystères

Comme elle est porteuse de rêves.

 

René LE CAM

 

 

 

16:39 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (5)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique