logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/11/2010

Fêtons la musique à la Sainte-Cécile

note-musique.jpgC'est une tradition respectée depuis longtemps.

Le 22 novembre, jour de la Sainte-Cécile, on fête la patronne de la musique, des chanteurs et des poètes. En général, les fanfares locales donnent un concert ce jour-là. Presque cinq mois jour pour jour après la fête de la musique du 21 juin, la Sainte-Cécile offre une nouvelle occasion de jouer d'un instrument.

On ne rappellera jamais assez à quel point la musique peut nous aider à nous détendre, à lâcher prise. N'oublions pas qu'il s'agit d'un langage universel, vecteur de toutes les émotions, transmissible de génération en génération. Je me souviens... de toutes ces mélodies d'antan que ma grand-mère me fredonnait lorsque j'était enfant. Elle avait aussi une chanson adaptée à chaque circonstance, ce qui m'émerveillait.Chaque fois que je me surprend à fredonner des airs , il me semble qu'elle est là, tout près de moi.

On peut faire passer tant d'émotions grâce à la musique ! Joie, mélancolie, fierté, émerveillement, désespoir, colère, tendresse, calme, nostalgie... Richard Wagner l'a résumé en disant :

" La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots. "

Nous avons tous des mélodies préférées que nous écoutons " en boucle " quand nous avons besoin de nous remonter le moral ou d'exprimer notre joie. Par exemple, quand la mélancolie m'envahit, je choisis La Moldau, de Smetana, ou Chopin.

Au contraire, pour me donner du coeur à l'ouvrage, rien ne vaut les comédies musicales ! Gershwin, Michel Berger, Abba... ont composé des airs entraînants qui me mettent le coeur en joie.

" Sans la musique, la vie serait une erreur ", affirmait Nietzsche.

Est-il possible d'envisager un monde sans musique ? Bien sûr que non !

La musique fait partie de notre vie. Elle nous accompagne, les bons comme les mauvais jours, nous permettant d'exprimer ce que nous ressentons. Elle nous offre aussi l'occasion de partager en groupe la joie de jouer ou d'écouter ensemble.

Ce 22 novembre, donc, célébrons la Sainte-Cécile en musique !

cest-la-cloche-du-vieux-manoir.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Le billet de Cécile.

09:59 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Jamais je ne concevrai un monde sans musique....celle qui rapproche les peuples, qui efface les différences, qui nous soutient lorsque nous sommes en détresse. Vive STE CECILE§


Bises
hélène

Écrit par : hélène | 21/11/2010

Coucou Marie-Thé !
Je connais cette chanson et je je suis repartie dans l'enfance et l'ai chanté .Bon dimanche bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 21/11/2010

je ne peux pas vivre sans musique Elle me porte dans les bons comme les mauvais moments de ma vie
Elle détend, elle est anti stress elle m'inspire parfois
L'enfant des ses premiers jours est tres sensible à la médlodie qu'il entend
ta petite chanson je la chantais avec mes soeurs en canon Souvenirs...
Nous fêtons ste Cécile cette semaine avec ma chorale
je te souhaite un tres bon dimanche
Bises
Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 21/11/2010

Il ne faut pas que j'oublie de souhaiter bonne fête demain à Dame Nicole, la grande musicienne de la famille... Merci de me l'avoir rappelé !
Bon dimanche,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 21/11/2010

Bonjour, Hèlène,Françoise,Fleurbleu,Chap,
Tout comme vous j'adore la musique, mon mari et mon fils sont musiciens,et de temps en temps,j'ai droit à mon petit concert,
Bonne soirée,
Chantal

Écrit par : chantal | 21/11/2010

Sainte Cécile, selon sa Passion, a vécu à Rome au premier ou au deuxième siècle. Jeune fille de la plus haute noblesse elle est contrainte par sa famille d'épouser le noble romain Valerius alors qu'elle a fait vœu de virginité. Toutefois, dans la chambre nuptiale, elle convertit le jeune homme au christianisme après l'apparition d'un ange, et elle le convainc à recevoir le baptême avec son frère Tiburce. Puis Cécile qui a refusé de sacrifier aux dieux païens, est condamnée à mourir étouffée dans une chaudière. Mais un miracle se produit : elle est rafraîchie par une nuée venue du ciel. Elle est alors promise à la décapitation ; le bourreau, malgré trois coups violents, ne parvient pas à détacher la tête de son corps ; elle agonise ainsi mutilée pendant trois Jours. L'iconographie représente principalement le mariage de Cécile et la conversion de Valerius (avec l'apparition de l'ange) et le martyre de la sainte dans la chaudière. A partir de la fin du XV° siècle, quand elle est figurée seule, Cécile reçoit de plus en plus souvent pour attribut un instrument de musique : orgue portatif (Raphaël, 1516), harpe, luth et même violon. Cette Cécile « musicienne » trouve son origine dans un contresens fait à la fin du Moyen Age sur une phrase du récit de sa Passion : on a cru qu'elle se rendait au supplice en jouant de l'orgue, alors qu'au contraire elle cherchait à ne pas entendre la musique qui accompagnait son martyre. Quoi qu'il en fût, elle est à l'époque moderne la patronne de la musique sacrée, des musiciens, des chanteurs et des fabricants d'instruments.
J'ai bien révisé sur st cécile.
merci
bonne soirée
Marie

Écrit par : Marie | 21/11/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique