logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/11/2010

Kopi Luwak, un café en or...

58942_1.jpgLe Luwak est une civette qui vit sur l'île de Sumbawa en Indonésie. Elle ne paie pas de mine, c'est pourtant une mine d'or. Elle vit dans les caféiers et se fait des orgies de leurs cerises parvenues à maturité. Or, si la civette digère allègrement la chair de ces fruits, ses sucs digestifs ne viennent pas à bout de leurs grains, tout juste en décomposent-ils les protéines en molécules plus petites.        Résultat : les grains fermentent dans ses intestins et sont rejetés dans ses excréments apparemment intacts.                   A ceci près que la fermentation humide qu'ils ont subie les a métamorphosés et sublimés.

Récoltés, séchés et torréfiés, ces grains donnent un café qui est un véritable élixir : le Kopi Luwak. Comme l'île est petite et que les civettes ont un appétit d'oiseau, on ramasse chaque année à peine quelques centaines de kilos d'excréments qui, une fois lavés (quand même...), fournissent environ 300 kg de grains. La rareté faisant le prix, cette petite merveille se négocie à prix d'or.

On ignore combien gagne le ramasseur d'excréments de civette mais, dans les meilleures maisons, une tasse de café de Kopi Luwak est facturée 75 euros...

09:55 Publié dans maison | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Coucou Marie-Thé !
C'est de la crotte en or , hi ! Encore beaucoup de choses ignorées dans ce monde et que l'on ne pourra déguster , trop cher , pas grave nous avons des envies plus simples .
Ici temps gris et pluvieux .
Bon mardi gros bizoux aux Bretons des Comtois ,
Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 16/11/2010

Je ne peux hélas pas dire "quand on aime on ne compte pas !!!"
Bises et bonne journée

Écrit par : Biche | 16/11/2010

Tu as pas intérêt, à le renverser, c'est des gouttes en or
Aujourd'hui soleil en Vendée, la tempête a bien soufflée, ses derniers jours, je pense que chez toi aussi
Bisous

Écrit par : Anne-Marie | 16/11/2010

bonjour
Vraiment une très belle note.
La nature fait vraiment bien les choses. Comme le dit si joliment Franàoise : ce sont des crottes en or au prix de la tasse.
Géraldine

Écrit par : mayalendroit54 | 16/11/2010

Je ne sais pas si je boirai ce café, même si on me l'offrait !
Bon, maintenant, je vais prendre l'apéro à la "Civette" !
(lol)

Bonne soirée,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 18/11/2010

Bonjour Marie Thérèse,


Une histoire intéressante que cette fermentation humide dont les fournisseurs de café tirent le plus grand profit.
Permet moi de te raconter une histoire qui circule dans notre famille depuis plus de 100 ans, depuis qu’un ancêtre de 20 ans a quitté son village natal pour s’embaucher comme docker sur le Vieux Port de Marseille, à l’époque des bateaux à voiles. Certains amenaient du café vert des Antilles ou d’Amérique, logé dans des sacs de jute. Ces bateaux étaient très recherchés, car les dockers avalaient à chaque voyage dans la cale une bonne poignée de grains sans les mâcher. A la fin de la journée, leur estomac contenait un à deux kilos de café en grains qu’une bonne purge permettait de ………….récupérer. Lavés et séchés, ces grains étaient revendus, car la famille était trop pauvre pour se payer le luxe d’un café.

Mais nous avons toujours ignoré que la fermentation les avait transformés .



Bises du grillon

Écrit par : Christian | 24/11/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique