logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/10/2010

Le figuier étrangleur

peru_263.jpgIl est des figuiers qui ont des moeurs de brigand. Leur vie commence pourtant près du ciel, au sommet d'un arbre dans la canopée des forêts tropicales humides de l'Asie du Sus-Est après qu'un oiseau gavé de fruits mûrs y a déposé ses fientes truffées de graines. L'une d'entre elles germe et le brigand entame sa carrière : il lance vers le haut ses branches pour capter la lumière et vers le bas des racines aériennes à la recherche de nourritures plus terrestres.

Quand elles parviennent au sol, elles se gorgent d'humus, se développent, prennent du volume, s'assemblent et forment un pseudo tronc qui enserre tant et si bien celui de leur malheureux hôte que celui-ci finit par mourrir, littéralement étouffé. Quand ses tissus disparaissent, il n'en reste qu'un immense creux  au sein des racines du figuier étrangleur. Ce brigand a pris son temps pour accomplir son oeuvre : il lui faut un peu plus d'un siècle.

De-ci, de-là.

19:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

30/10/2010

Marie Bonaparte, une femme engagée

a4sy62yu.jpgPrincipalement connue comme l'amie et la patiente de Sigmund Freud, Marie Bonaparte ( 1882-1962) fut une pionnière de la psychanalyse en France.

Arrière-petite-nièce de l'empereur, elle épousa le prince Georges de Grèce et de Danemark et vécut de nombreuses années à Saint-Cloud.

Elle écrivit à Freud après avoir lu son Introduction à la psychanalyse.     Ce fut le début d'une très grande amitié et d'une riche collaboration.      Elle traduisit nombre de ses ouvrages. Elle-même exerça et publia ses propres travaux d'étude.

Une centaine d'oeuvres, tableaux, photographies, documents et objets personnels sont exposés à Saint-Cloud Ils révèlent son oeuvre littéraire, ses engagements politiques, notamment contre la peine de mort, et son rôle de mécène auprès d'institutions scientifiques telles que l'institut Pasteur.

Musée des Avelines, Saint-Cloud; Jusqu'au 12 décembre..

12:26 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (6)

29/10/2010

Robert Pouchin, la mémoire d'une région

affiche Villedieu en clichés(2).jpgSon père lui offrit son premier appareil photo à l'âge de 14 ans. Dès lors, Robert Pouchin (1915-2001) ne cessera de prendre des clichés. A la mort de son père, en 1932, il récupéra le matériel de développement de celui-ci et installa un laboratoire chez lui. Autodidacte, il devint photographe professionnel  à  Caen, à 23 ans. Puis, fuyant les bombardements, il ouvrit son magasin à Hambye (au sud-ouest de Saint-Lô, sa ville natale) et devint reporter à La Manche libre. Il a pris plus de cent mille clichés : mariages, portraits d'ouvriers...            Spécialiste de la retouche bien avant l'heure des outils informatiques, il camouflait les rides et colorisait ses clichés avec talent.                                                                                             Ses photos sont exposées à Villedieu-les-Poêles.

Vitrine des métiers d'art, Villedieu-les-Poêles (Manche) , Jusqu'au 31 octobre .

14:32 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (5)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique