logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/10/2010

Face à la mer, la cité conjugue arts et culture

Cloitre-Elne.jpg

17.gif

26571982.jpgChargée d'histoire depuis la plus haute Antiquité Elne a su conserver et mettre en valeur son patrimoine d'exception.

C'est l'une des  histoires qui remonte à la nuit des temps et que l'on aime raconter à  Elne. Au cours de l'année 218 avant notre ère, Hannibal et ses éléphants, en route pour Rome, campèrent devant les murs de la cité. Dans l'Antiquité, l'ancienne IILibéris était en effet l'un des seuls passages terrestres possible entre le monde ibérique et la Gaule méditerranéenne. Sous le règne de Constantin, elle fut rebaptisée Castrum Helenae en l'honneur d'Hélène, la mère de l'illustre empereur romain, qu'il changea par la suite en  " Elna ".

La ville, capitale ecclésiastique du Roussillon pendant près de  1 000 ans,a conservé de ce passé prestigieux l'un des plus beaux cloître de l'hexagone.  Avec ses lignes superbes et ses sculptures inscrites dans le marbre blanc, il témoigne de l'évolution de l'art médiéval. A noter qu'un petit musée d'archéologie présente des vestiges provenant des différantes campagnes de fouilles sur la commune.26561648.jpg

De nombreuses galeries confirment la vocation artistique de la cité. Elle a d'ailleurs donné naissance à Étienne Terrus, maître du paysage roussillonnais. Quelques-unes de ses oeuvres sont exposées dans un musée qui porte son nom.

Aujourd'hui, Elne tire sa force du tourisme et des cultures maraîchères. La ville abrite l'une des plus importantes usines agroalimentaires du département. Sans oublier les fabriques spécialisées dans l'emballage des fruits et légumes. Avant de quitter les lieux, faites un petit tour des remparts d'où l'on découvre une jolie vue sur les pêchers et les abricotiers qui dévallent la colline.

Plaine du Roussillon.

09:03 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

je traverse Elne chaque année pour me rendre à St-Cyprien... ça vaut le détour... Bises de miche

Écrit par : miche | 11/10/2010

Coucou Marie-Thé !
Je ne connais pas ce lieu fabuleux "Elne" .
Je l'ai visité comme d'autres avec toi sur ta note .
Tu vas bien et Paul ?
Gros bizoux à vous deux de nous , Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 11/10/2010

Bonsoir Marie Thérèse

Avec Salses, forteresse militaire et verrou frontalier entre l'Espagne et la France avant le traité des Pyrénées, Elne est comme tu le dis, le passage obligé.

Je n'avais pas fait le rapprochement entre Helena et Elna.

Nous avons arpenté ce coin de France en son temps, quand les anchois étaient encore abondants dans les filets de Collioures. Et je dois avoir dans un fond de tiroir des débris de poterie plus ou moins anciennes ramassées sur les talus.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 11/10/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique