logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/06/2010

Les jardins de l'Albarède

patrimoineandrezehaieplessee.JPG

7da115c23brede_1.jpgNiché en plein Périgord Noir, ce jardin a vingt ans. Les propriétaires, Serge et Brigitte Lapouge, jardiniers passionnés tous les deux, ont mis tout leur coeur dans leur jardin cultivé uniquement avec des méthodes naturelles. Aujourd'hui, cela ressemble à un petit paradis avec le jardin clos autour d'un bassin, le jardin de buis aux formes arrondies, le jardin à l'anglaise bordé de lavande, de roses anciennes, de géraniums vivaces et de graminées.

Le potager fleuri, une petite merveille, est la preuve que l'ont peu cultiver une terre ingrate au départ, dans une région au climat parfois rude, avec des moyens naturels, et obtenir de savoureuses récoltes.

Lors des rendez-vous aux jardins, Serge et Brigitte Lapouge seront disponibles tout le week-end  pour  " parler jardinage " avec les visiteurs

Animations prévues le dimanche : démonstration de travail sur le bois plessé, concert de musique classique, goûter au jardin et exposition d'aquarelles d'un illustrateur naturaliste.

24250 Saint-Cybranet ( Dordogne)

Les 5 et 6 juin : 9h-19h.

11:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

le week-end proposé dans ce joli jardin privé est intéressant, malheureusement je suis éloignée du Périgord, dommage. Bonne journée, amicalement.Renée

Écrit par : Campanule | 05/06/2010

Coucou !
Oh ! qu'il est beau ce jardin fait par des passionnés .
Ici à Roset Fluans mon village , il y a un monsieur qui fait pareil il a appelé son jardin "jardin de fraîche-Comté"
Demain nous ne sommes pas là pour aller le visiter .
Bon samedi ensoleillé bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 05/06/2010

du bois plessé ??
quoi que c'est t'y encore que s'taffaire là ...
tu m'en diras tant..
jamais j'ai entendu parler de c' taffutiau

Écrit par : Zorg | 05/06/2010

le plessage est un savoir-faire agricole de tressage de haies
ce travail hivernal visait à récolter le bois des haies en maintenant la fonction de clôture de la haie, pour cela, on conservait des brins de la haie que l'on entrelaçait, ce qui empêchait le passage du bétail.
A chaque territoire sa façon de plesser et à chaque agriculteur ses astuces, le plessage traduisait à l'époque la qualité de tenue de la ferme et par conséquent la qualité du fermier " Monsieur le Conte "
les clôtures naturelles délimitent maintenant un verger patrimonial

au potager fleuri, les carrées sont délimités avec du bois plessé.

Écrit par : Marie-Therese | 05/06/2010

c'est tout bon ...je viens de découvrit le potorose ..
merci de cette gentille explcation

Écrit par : Zorg | 07/06/2010

Bonjour Marie Thérèse


Nous aimons beaucoup ces passionnés de jardin, qui réussissent à force de travail à créer des merveilles végétales.

Et lors de nos déplacements, nous nous arrêtons souvent si un tel jardin est proche de notre route.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 11/06/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique