logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/05/2010

Les trésors de l'agneau

visuel-recette-agneau-blog.jpgD'année en année, le cheptel ovin diminue (de 6,6 millions d'animaux en 1995, il est tombé, en France, à 4,8 millions). La consommation, évidemment, suit le mouvement : la viande ovine ne représente qu'un peu plus de 4% des viandes consommées, loin derrière le porc, le boeuf et la volaille...  Les Français arrivent bien après les Grecs, les Britaniques et les Espagnols.

On peut s'en étonner quand on connaît la subtilité et la douceur de sa chair, tendre et parfumée à souhait. Mais son prix apparaît parfois dissuasif, même si certains morceaux comme le collier et la poitrine sont relativement  accessibles. Sa réputation - l'agneau passe pour une viande grasse - et le fait qu'on a parfois du mal, chez le boucher, à le distinguer du mouton ne jouent pas non plus en sa faveur.

S'il s'agit à coup sûr de la même famille, on ne saurait faire passer pour un gigot d'agneau ce qui est indéniablement du mouton, ce dernier étant injustement délaissé sauf s'il sagit de préparer un de ces déliceux haricot ou ragoût, quelque peu - et à tort - délaissés de nos jours. Mais revenons à nos agneaux. Le terme désigne des ovins dont la carcasse pèse entre 16 et 22 kilos et qui, suivant la race à laquelle ils appartiennent et la région ou le pays dont ils sont originaires (Vendée, Massif central, Préalpes du Sud... Irlande, etc.), sont de préférence destinés à la boucherie ou à la production fromagère.

DE LAIT OU DE PRÉ-SALÉ

Si on trouve de l'agneau toute l'année, sa chair n'est jamais aussi savoureuse et tendre qu'au printemps, les "  stars " de l'espèce étant incontestablement l'agneau de lait, qui  ne pèse pas plus de 8 kilos, nourri exclusivement au lait de brebis et qu'on apprécie pour la tendreté de sa chair ( à cuire à point et lentement, contrairement à celle de ses congénères ), et l'agneau de pré-salé, qui broute une herbe caressée par les embruns, ce qui lui confère un goût incomparable .

L'agneau n'est certes pas une viande maigre, mais c'est une excellente source d'acides aminés et de fer d'origine animale - bien assimilé par l'organisme.

On la choisira d'un joli blanc nacré pour l'agneau de lait, d'un beau rose vif avec une chair ferme pour l'agneau de boucherie, la graisse devant être immanquablement blanc rosé.

00:32 Publié dans maison | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

C'est bon l'agneau, et le mouton, plus fort, j'aime aussi.
Mais beaucoup de gens n'aiment par le goût fort de cette viande et c'est dommage. Il faut surtout le servir très chaud sinon on garde le gras dans la bouche et c'est désagréable.
C'est pour cela que je n'aimais pas le manger quand j'étais enfant car ma mère ne le servait pas assez brûlant.

Bon 8 mai et bises,

Écrit par : Aliette | 08/05/2010

Ce n'est pas une viande que j'apprécie. J'en mange par politesse si je suis invitée mais n'en fait jamais.
Bises

Écrit par : Biche | 08/05/2010

l'agneau délicieux mets
mais très jolie petites bêtes
a bientôt
lylytop

Écrit par : lylytop | 08/05/2010

Ah l'agneau, l'agneau, Marie-Thé ! C'est ma viande préférée, et mes copines végétariennes me houspillent quand je le dis !
Bises. Hélène

Écrit par : helene merrick | 08/05/2010

En Provence, pays où l'agneau est bon, il est souvent sur notre table. Son inconvénient : le prix élevé ! Mais le mouon de Nouvelle Zélande (ou Anglais, ce qui est identique) est nettement moins savoureux.

Le grillon

Écrit par : Christian | 09/05/2010

Bonjour Marie-Thérèse,
Je réalise une petite surprise pour toi et les autres blogueurs.
pourrais-tu me dire ou tu te situe sur la carte de France.... je sais que c'est en bretagne mais Où ??
réponds moi sur une de mes anciennes notes

Merci .... bisou !!!

Écrit par : Marylène | 16/05/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique