logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/04/2010

Pâtes et riz, ça vous dit ?

Risotto-aux-gambas-et-lait-de-coco_square_home_news.jpgRecours-et secours- des ménagères, pâtes et riz proviennent de céréales: les premières sont préparées à partir de blé dur, le second est à lui seul une céréale, appartenant à la famille des graminées, tout comme l'avoine et l'orge.

D'aucuns affirment que les pâtes étaient connues dès l'antiquité en Chine, où Marco Polo les aurait découvertes à la fin du XIIIè siècle, d'autres qu'elles existaient bien avant cette époque en Italie.

C'est Catherine de Médicis qui les introduisit en France, au XVIè siècle. Elles étaient alors réservées à la noblesse et à la bourgeoisie, et ne gagnèrent vraiment les classes populaires qu'au XIXè siècle... pour ne plus les quitter.

DE TOUTES LES COULEURS

Les pâtes sont fabriquées à partir de grains de blé dur réduits en semoule et malaxés avec de l'eau jusqu'à atteindre 32 % d'humidité- avec, éventuellement, l'apport d'oeufs frais, d'encre de seiche, d'épinards, etc., à l'exclusion de tout produit chimique et de colorants. Pétrie, pressée, la pâte est alors laminée, puis découpée- en fettuccine,  lasagne, penne, farfalle, etc.- et séchée pour faire tomber le taux d'humidité à 12,5 %.

Les pâtes fraîches, elles, ne sont pas séchées, leur taux d'humidité demeurant supérieur à 12,5 %. Les unes comme les autres doivent être dégustées al dente. " Enrichies " de beurre (ou de crème), de sauce tomate, de gruyère... elles constituent un plat complet et équilibré, mais il  existe d'autres assaisonnements tout aussi savoureux : jambon, lardons, viande hachée, légumes, etc.

UN GRAND VOYAGEUR

Le riz, lui aussi, a  à voir avec la Chine : il y était cultivé 3 000 ans avant notre ère, puis gagna l'Extrême-Orient et la Grèce (320 av. J.-C.), en même temps que les armées d'Alexandre le Grand, de retour d'Inde. Les voyageurs arabes prirent le relais, puis les Portugais et les Hollandais et les croisés qui, au XIè siècle, le firent connaître aux Français. Nous en produisons,  certes, en Camargue et en Guyane, mais cette production ne représente que 1/5 è de notre consommation.

A grains longs et fins, ou ronds le riz est traité après la récolte et s'accommode de divers modes de cuisson : à l'eau, à la vapeur, au gras ou au lait... Comme pour les pâtes, il est indispensable de le cuire ni trop, ni trop peu.

Rapidement préparés et bon marché, les pâtes et le riz sont plus que jamais appréciés.

 

M. P.

21:00 Publié dans maison | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

et un bon riz cuit a la poèle avec tout ce qu'il faut dedans, c'est bien bon et on peut en manger de 1000 façons et plus encore!
bon appetit!

Écrit par : josette | 29/04/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique