logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/03/2010

Couleur femme

6609345.0c4d8d09.gif

louise_labe_concert.jpgForce est de le reconnaître, les femmes poètes, à quelques exceptions près, n'ont pas souvent été reconnues à leur juste valeur. D'ailleurs, le mot " poétesse " a une connotation péjorative par rapport au mot " poète ". Comme si les femmes écrivaient en " amateurs " alors que les hommes, eux, oeuvraient pour la vraie poésie...

C'est pour cette raison que cette année, à l'occasion du 12è printemps des poètes, nous irons à la rencontre de quelques femmes poètes.

Certaines, comme Louise Labé au XVIè siècle, dérangeaient car " la Belle Cordière " invitait les femmes à " regarder un peu au-dessus de leurs quenouilles et de leurs fuseaux ". De quoi effrayer leurs pères et époux !

Son oeuvre a encore le pouvoir de nous émouvoir.

Je vis, je meurs; je me brûle et me noie.

J'ai chaud extrême en endurant froidure;

La vie m'est trop molle et trop dure.

J'ai grands ennuis entremêlés de joie....

Ainsi  Amour inconstamment me mène.

Et quand je pense avoir plus de douleur,

Sans y penser, je me trouve hors de peine.

 

SONNET VIII, extrait du recueil OEuvres.

10:28 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Parmi mes poètes préférés, il y a Louise LABBE, ils sont si légers ses vers, j'aime son romantisme à l'ancienne.


Bises
hélène

Écrit par : hélène | 26/03/2010

C'est incroyablement moderne en cela que la femme est vraie. Elle ne se corsète pas de fausses pudeurs. Elle exprime l'universalité des ressentis.
Et je suis d'accord avec Hélène, il y a une telle légèreté dans ces vers qui nous font toucher le côté éphémère des choses. C'est magique.
Bonheur d'être passée chez toi. Merci.

Écrit par : monique-â | 26/03/2010

Coucou !
Femme poète n'était pas évident en ce temps là .
Louise devait souffrir pour faire ce poème si émouvant .
Bon vendredi bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 26/03/2010

Merci pour me faire connaitre cette femme poête, qu'ecrivait dejà si bien. Bises MARU

Écrit par : mbouillon | 26/03/2010

Elle nous livre joliment ses ressentis. Poètesses et compositrices subissaient les mêmes condescendances.
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 26/03/2010

J'exprimai le même ressenti dans une note sur Anna de Noailles, fin 2008 : les femmes poètes (ou poétesses) ne sont guère connues et encore moins reconnues ! A tort, bien souvent...

Bonne soirée,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 26/03/2010

Elle est aussi belle que talentueuse cette Louise-là! J'aimerais trouver ses oeuvres, mais sont-elles rééditées ?
Bises. Hélène

Écrit par : helene merrick | 27/03/2010

Elle composait des vers en français et en Italien cette Belle Cordière ..elle jouait aussi du luth ...

" Tant que ma main pourra les cordes tendre
Du mignart Lut, pour tes graces chanter:
Tant que l'esprit se voudra contenter
De ne rien vouloir rien fors que toy comprendre"

Écrit par : Zorg | 27/03/2010

très beau, par chez nous nous avons eu Marie Ravenel elle a écrit de très belles choses aussi, je crois que j'en parle dans un autre blog http://lylytopaa.canalblog.com/archives/2007/06/26/5428055.html
a bientôt
lylytop

Écrit par : lylytop | 27/03/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique