logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/01/2010

Les " petits plats " mijotés

images.jpegEn hiver, les petits plats qui mijotent

doucement sur le feu sont tout

particulièrement appréciés.

Facile à préparer, la cuisine en cocotte offre de bons restes

et de délicieux moments à partager...

 

Aiguillette de boeuf en cocotte

 

Le mot " petit ", que la langue française a trop tendance à

accoler à n'importe quel substantif, robe, dépense, voyage, etc.,

devient presque flatteur quand on parle de cuisine.

Les " petits plats " font partie de notre patrimoine culinaire et,

pour peu qu'ils soient mijotés, ils deviennent une gloire nationale.

Au fait, qu'est-ce qu'un plat mijoté ? Le mot "mijoter "est issu

de l'ancien français " mijot ", désignant l'endroit où l'on faisait mûrir

les fruits. Rien à voir, nous direz-vous, avec le boeuf bourguignon,

la fricassée de lapin ou l'estouffade d'agneau qui cuisent doucement

et en cocotte. Rien et tout, dès lors qu'il s'agit d'amener à maturité

une viande, accompagnée ou non de légumes, afin  de faire valoir

son goût et d'en extraire tous ses sucs.

UNE LONGUE CUISSON À PETIT FEU

En boucherie et en triperie, les viandes à mijoter sont des pièces de

2è et de 3è catégories, donc moins chère à l'achat.

On les fait cuire avec des aromates, à petit feu et... un certain temps,

dans du bouillon (boeuf, volaille, légumes...), du vin, de la bière...ou

de l'eau , qui leur donnera saveur et tendreté.

L'"opération " s'effectue dans une cocotte en fonte, et si elle possède

un couvercle creux où l'on verse de l'eau froide qui provoquera

une condensation interne, donc la formation de gouttelettes qui

arroseront la viande en cours de cuisson, c'est encore mieux.

Sinon, il est indispensable de suveiller la cuisson de loin en loin

afin que les ingrédients n'attachent pas. C'est à peu près tout en matière

de contrainte car, pendant que " ça mijote dans la cocotte ",

on peut faire autre chose...

UN MOMENT DE PARTAGE ET DE CONVIVIALITÉ

Si l'on s'est montrée prévoyante, il sera même possible de servir

plusieurs repas avec un seul plat- voire d'utiliser les restes pour

préparer une terrine ( à patir d'une auguillette de boeuf, par exemple ).

Sans compter, et ce n'est pas le moins important, qu'un plat mijoté,

un " bon petit plat mijoté ", est synonyme de partage et de convivialité,

et d'autant plus quand on pose la cocotte au milieu de la table

( un usage que ne renient pas les meilleurs restaurants) et que,

soulevant le couvercle, de délicieux effluves s'en échappent,

accompagnés d'expressions de satisfaction... et de félicitations à

l'adresse de la maîtresse de maison !

 

18:42 Publié dans maison | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Bonjour Marie Thérèse,

Tu es en plein dans le mille avec les cocottes en fonte, ustensiles qui sont incontournables en cuisine. Elles nous suivent depuis de longues années, que ce soit pour les viandes ou les légumes. Et les petits enfants savent bien faire la différence entre cette cuisine là et celle d'un restaurant rapide.

Ce n'est pas plus difficile, c'est tellement meilleur !

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 27/01/2010

La cuisine en cocotte en fonte est excellente et pratiquement inusable, j'en ai récupéré de ma grand'mère, à l'époque elles étaient noires.

Bonne journée et bises.

Écrit par : judith | 27/01/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique