logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/12/2009

Le personnage que je préfère

images.jpegLa crèche trône dans le salon, constante attraction

pour les enfants. Chaque soir, depuis le début de l'avent,

nous nous retrouvons autour, bougies allumées,

lumières éteintes, pour la prière.

Le personnage que je préfère regarder dans cette crèche,

vous savez qui c'est ?

Que Jésus me pardonne, mais ce n'est pas lui.

Ce petit Yeshoua (c'est son prénom) est pourtant bien mignon.

Que Marie me pardonne, mais ce n'est pas elle non plus.Elle mériterait pourtant

ma considération après ses grands efforts de paturiente.

Que Joseph me pardonne, ce n'est pas lui non plus. On lui doit pourtant un peu d'attention:

avec une naissance dans de pareilles circonstances,

il ne devait pas en mener large, le jeune charpentier.

Mon regard ne se porte pas plus sur les bergers et leurs moutons...Alors, qui aimé-je regarder ?

Moi, dans la crèche, je regarde l'âne, il est comme moi.Depuis le début, il ne comprend rien,

mais il a répondu présent.Depuis la Gallilée, il a porté Marie sur la route et les sentiers.

Il a dû, l'une ou l'autre fois, refuser d'avancer.Joseph a dû alterner entre la " carotte et le bâton, ,

la douceur et la fermeté.Pour finir, il a fait le travail, et maintenant, en cette nuit,

il est tout près de la jeune Maman.

Dans la lumière vacillante des bougies, je le vois, l'âne. Il  est penché vers Marie. Il la regarde.

N'allez pas lui demander ce qu'il comprend. C'est un âne. Mais il la regarde,

car c'est dans les yeux de Marie qu'il saisit qu'il s'agit  d'un moment unique.

L'Incarnation est un mystère.Il me dépasse. Alors moi, je regarde l'âne

qui regarde Marie qui regarde Yeshoua qui regarde Dieu notre Père depuis toute éternité.

Je ne comprends pas encore tout, mais je suis saisi. Merci,  l'âne.

 

M. B.

22:15 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Je ne suis pas croyante mais proche d'une forme de spiritualité que je me bricole toute seule, sans Dieu ni Dieux.

Mais Ziggie qui regarde Marie-Thé qui regarde l'âne qui regarde... et ben la Ziggie, elle est bouleversée par ce texte.

MB c'est toi ?

Somptueux cadeau.

Merci Marie-Thé, merci les ânes ...

Écrit par : Ziggie | 19/12/2009

Merci Marie Thérèse, pour ce témoignage d'humilité et de foi profonde.

Tu es bienheureuse de posséder cette foi et de la faire partager à tes enfants.

Si tous les chrétiens parlaient comme toi, les églises seraient pleines. Aujourd'hui, non seulement les ânes n'approchent plus même du parvis, mais les déshérités trouvent les portes closes la nuit !

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 19/12/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique