logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/05/2009

IV

medium_images.64.jpeg







Comme on voit sur la branche au mois de mai la rose,
En sa belle jeunesse, en sa première fleur,
Rendre le ciel jaloux de sa vive couleur,
Quand l'Aube de ses pleurs au point du jour l'arrose ;

La grâce dans sa feuille, et l'amour se repose,
Embaumant les jardins et les arbres d'odeur ;
Mais, battue ou de pluie, ou d'excessive ardeur,
Languissante elle meurt, feuille à feuille déclose.

Ainsi en ta première et jeune nouveauté,
Quand la Terre et le Ciel honoraient ta beauté,
La Parque t'à tuée, et cendre tu reposes.

Pour obsèques reçois mes larmes et mes pleurs
Ce vase plein de lait, ce panier plein de fleurs,
Afin que vif et mort ton corps ne soit que roses.

(Le second Livre des Amours)

23:10 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Bonjour Marie Thérèse,

Ronsard n'a pas son pareil pour célébrer la beauté féminine et inciter les pucelles d'alors à cueillir les roses de la vie au plus vite, pour son plus grand plaisir !!

C'est un délicieux séducteur. Il devait être difficile de lui résister.

Bises du grillon

Écrit par : christian | 28/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique