logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/04/2009

J'ai toujours habité

medium_images.31.jpeg






J'ai toujours habité de grandes maisons tristes
Appuyées à la nuit comme un haut vaisselier
Des gens s'y reposaient au hasard des voyages
Et moi je m'arrêtais tremblant dans l'escalier
Hésitant à chercher dans leurs maigres bagages
Peut-être le secret de mon identité
Je préférais laisser planer sur moi comme une eau froide
Le doute d'être un homme Je m'aimais
Dans la splendeur imaginée d'un végétal
D'essence blonde avec des boucles de soleil
Ma vie ne commençait qu'au-delà de moi-même
Ébruitée doucement par un vol de vanneaux
Je m'entendais dans les grelots d'un matin blême
Et c'était toujours les mêmes murs à la chaux
La chambre désolée dans sa coquille vide
Le lit-cage toujours privé de chants d'oiseaux
Mais je m'aimais ah ! Je m'aimais comme on élève
Audessus de ses yeux un enfant de clarté
Et loin de moi je savais bien me retrouver
Ensoleillé dans les cordages d'un poème.

René Guy Cadou

00:30 Publié dans poésies | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Bonjour Marie Thé

Cet homme si sensible ne se sent ici pas à l'aise dans sa chambre spartiate dès qu'il cesse de rêver et regarde le mur d'en face tel qu'il a été construit !

Il lui faut s'évader sans cesse pour exister.

Je vais voir ce que Framboisine a écrit pour toi.


Bises du grillon

Écrit par : christian | 19/04/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique