logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/04/2009

Le printemps !

Soyons original ! Dans la presse, cela s'appelle un " marronnier ".
Parler de la rentrée à la rentrée, des vacances au début de l'été,
du printemps au moment où les premiers brins d'herbe peinent
à pointer le bout de leur nez à travers les tas de boue que sont
devenus les jardins sous les giboulées de mars.
Là, plutôt que de marronnier, il faudrait parler de primevère,
puisque c'est la traduction exacte du printemps en italien :la
" primavera ", c'est la " première fois " que les petites fleurs
arrivent à se frayer un chemin vers l'air libre. Et le printemps,
fort logiquement, c'est le " premier temps " de l'année.
C'est la saison que les animaux choisissent pour venir au monde,
à l'exception des hommes qui ont le privilège de pouvoir se repro-
duire en toute saison depuis qu'ils ont inventé le feu et le chauffage central.
C'est aussi la saison où les femmes rangent leurs gros manteaux,
les magazines sortent leurs recettes minceur, et les poètes leur
plume et leur lyre, tels des Assurancetourix enthousiastes.
On n'a d'ailleurs pas attendu le festival officiel du " Printemps des poètes "
pour cela : la saison des pâquerettes a toujours inspiré les scribouillards,
qui aiment joindre leur chant à celui des rossignols et des mésanges.
Au Moyen Age, ça s'appelait la " Reverdie ": le moment où les feuilles
reverdissent, et les poèmes retentissent.
On aime d'ailleurs tant le printemps, que pour épargner la susceptilité
des vieux coquets, on les félicite de leurs " 80 printemps ", même si
leur peau parcheminée comme une feuille morte montre qu'ils ont
déjà largement dépassé l'automne de leur existence.

M. B.

15:25 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Bonjour Marie Thérèse

Le coup des 80 printemps, ça marche aussi avec les vieilles dames, et même davantage si on supprime quelques années au calendrier.

J'avoue que c'est une saison qui me convient bien, disons du 15 avril à fin mai. Je trouve le début un peu trop changeant et la fin parfois un peu brulante par ici.

Et nous restons souvent au terrier à la savourer.

Bises du grillon , de retour de voyages

Écrit par : christian | 09/04/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique